La centrale nucléaire de Tihange ne produit (momentanément) plus l'électricité

La centrale nucléaire ne produit momentanément plus d'électricité
La centrale nucléaire ne produit momentanément plus d'électricité - © Belga - Nicolas Maeterlinck

Le réacteur nucléaire de Tihange 2 est à l’arrêt depuis vendredi suite à un dégagement de vapeur dans sa partie non-nucléaire. Un incident banal, au fond, sauf que les deux autres réacteurs de cette centrale sont aussi l’arrêt, pour révision et réparation. Dès lors, la centrale nucléaire de Tihange ne produit actuellement plus d’électricité. Et pourtant ça ne pose pas de problème d’approvisionnement, d’autant que l’arrêt de Tihange 2 ne devrait durer que quelques jours.

"Tihange 2 va redémarrer le 19 juillet, Tihange 3 le 24 octobre et Tihange 1 d’ici la fin de l’année. Ça ne pose pas de problème parce que nous avons des centrales au gaz ; nous sommes également en période estivale avec une moindre demande ; et puis nous avons également nos centrales renouvelables, l’éolien et le solaire, qui fonctionnent", explique Olivier Desclée, porte-parole d’Engie Electrabel.

Mais si l’arrêt total de la centrale nucléaire de Tihange ne pose aucun problème, certains pourraient se demander à quoi sert de la conserver. Olivier Desclée se veut affirmatif : "Nous mettons au maximum les révisions et les activités d’entretiens pendant les périodes de moindre demande, pour que les centrales soient disponibles lorsqu’il y a une plus grande demande en hiver. C’est donc une centrale qui reste importante et qui est une excellente solution dans le cadre de la transition énergétique vers un monde totalement décarboné". 

Quant au personnel, il ne subit pas d’impact de cet arrêt de la centrale : "Il n’y a aucun impact parce que le personnel doit assurer les réparations. Il a beaucoup d’activités à faire en période de révision pour assurer l’ensemble des activités de maintenance qui doivent être faites", confirme-t-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK