La centrale de Tihange 1 vient de redémarrer

La centrale de Tihange 1 vient de redémarrer
La centrale de Tihange 1 vient de redémarrer - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Depuis cette nuit, la centrale de Tihange 1 produit à nouveau de l'électricité. Le réacteur nucléaire était à l'arrêt depuis le 13 octobre pour maintenance. Ce redémarrage a été avancé en raison de l'indisponibilité de plusieurs autres centrales.

La maintenance de Tihange 1 devait normalement se dérouler jusqu'au 29 novembre. Les travaux d'entretien ont débuté un peu plus tôt que prévu et le redémarrage a donc été avancé de 15 jours.

Il faut dire qu'à l'approche de l'hiver, la Belgique ne comptait qu'un seul réacteur nucléaire opérationnel sur 7 : celui de Doel 3. Les risques de pénurie d'électricité sont-ils désormais écartés ? Anne-Sophie Hugé, porte-parole d'Engie-Electrabel, gestionnaire des centrales : "Nous avons par le passé déjà eu deux unités uniquement en fonctionnement mais tout dépend bien entendu des conditions météo et de la disponibilité des autres moyens de production".

Nous n'avons aucune pression

Un redémarrage anticipé, mais pour lequel toutes les garanties de sécurité ont été apportées, comme le souligne Anne-Sophie Hugé : "Nous avons réalisé la révision comme elle devait l'être. Puis nous avions, comme lors de chaque révision, déchargé et rechargé une partie de combustibles pour pouvoir continuer à produire de l'électricité dans les mois à venir".

Selon la porte-parole, Engie-Electrabel n'a pas agi sous pression politique : "Nous, notre priorité, c'est bien entendu la sûreté nucléaire. Nous n'avons aucune pression".

Tihange 3 est lui à l'arrêt jusqu'au 1er mars. Et Tihange 2 jusqu'au 1er juin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK