La caserne de Spa reçoit les familles de ses militaires en mission dans les montagnes afghanes.

Le lieutenant-colonel BEM Ludovic Hermans accueille les familles de ses soldats en mission
Le lieutenant-colonel BEM Ludovic Hermans accueille les familles de ses soldats en mission - © Michel Gretry

Ils sont une trentaine de militaires spadois à séjourner depuis près de quatre semaines certains au camp de Marmal Mazâr-e-Sharif, dans le nord-est afghan. Ce n’est pas la première fois que le bataillon du 12e de Ligne participe à une opération de sécurisation là-bas. Cette fois, il s’agit essentiellement d’observation et de renseignement. Avec le scrutin présidentiel prévu pour la fin septembre, les tensions tribales pourraient s’exacerber.

Mais selon le chef de corps, le lieutenant-colonel Ludovic Hermans, la journée des familles de ce dimanche n’est pas spécialement destinée à rassurer : "Des informations sur le déploiement de nos troupes, les proches en ont avant nous, par les réseaux sociaux et les messageries. Le but, c’est plutôt de maintenir le contact et de mettre à leur disposition les services sociaux de l’armée, par exemple, qui peuvent intervenir en cas de difficultés passagères, d’ordre scolaire, administratif, financier ; de nouer des liens avec eux et de nouer des liens entre eux." Et en effet, les familles se refilent les bons tuyaux pour l’envoi et l’adressage de colis par exemple.

Pour le reste, la mission se déroule apparemment parfaitement. Après un quadrimestre, ici, de préparation, le in-theater-training a permis de parfaire la formation au maniement des brouilleurs. Et, pour l’instant, dans cette zone semi-montagneuse et semi-désertique, les mécaniciens sont fort sollicités pour l’entretien des véhicules.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK