L'université lance un ambitieux projet de logements étudiants au Sart-Tilman

Techniquement, il s’agit d’attribuer une concession d’une durée de soixante ans, qui porte sur une mission globale de logements pour étudiants, chercheurs et professeurs en visite, dans la zone nord du Sart-Tilman. Chaque année, l’université doit refuser trois cent cinquante demandes d’hébergement sur le campus. La demande est donc réelle, et les homes, qui deviennent vieux, ne suffisent plus : il faudrait construire du neuf, et s’occuper de réhabiliter l’ancien. Augmenter l’offre sur le domaine permettrait d’améliorer la mobilité, et d’accroître l’attractivité de l’institution.

D’où cet appel à des investisseurs privés, des groupes qui associent des bâtisseurs et des gestionnaires de résidences. Par tranches de cent vingt chambres, les nouvelles habitations vont libérer les immeubles actuels à rénover, par phases également. Ce qui devrait durer une demi-douzaine d’années, et permettre à terme de loger sept cent cinquante personnes à proximité immédiate des auditoires. Une cinquantaine de places sont prévues pour des sportifs de haut niveau.

Ce principe d’externalisation, qui comprend l’entretien et la maintenance des équipements, a été voté à la fin février par le conseil d’administration. Les candidats doivent s’engager à garantir des loyers bas pendant vingt ans. Le personnel actuellement occupé dans les homes est maintenu dans ses droits. Le contrat devrait être attribué en novembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK