L'université de Liège voudrait former des "pompiers-vétérinaires"

Une fumée s'échappe de la ferme de la faculté vétérinaire, sur les hauteurs du Sart Tilman. Une étable est en feu, avec huit bovins à l'intérieur, et une agricultrice blessée. L'alerte est rapidement donnée, et les pompiers sont appelés. C'est le point de départ d'un exercice, ce samedi après midi, dans le cadre d'une formation théorique et pratique avec l'équipe de secours animalier de la zone de secours hesbignon.

Pas évident d'évacuer un animal de huit cents kilos

Ce type d'intervention présente des risques pour les hommes du feu: il faut savoir repérer les signes d'agressivité chez une bête apeurée; savoir comment la diriger vers la lumière du dehors; agir pour qu'elle ne soit pas un danger pour ses congénères. Ce sont techniques qu'il faut apprendre, pour les appliquer en situation d'urgence...

Dans d'autres pays européens, il existe un certificat....

La faculté vétérinaire de l'université de Liège envisage d'organiser une formation, avec un programme de cours, qui délivrerait un certificat en bonne et due forme, une spécialité qui serait reconnue, qui déboucherait sur un statut officiel. En effet, les missions ne manquent pas, où ce genre de compétences s'avèrent particulièrement utiles, taureau embourbé, jument accidentée, porcherie inondée...Mais jusqu'ici, les autorités fédérales ne sont pas vraiment convaincues de l'efficacité d'une telle initiative. Des projets ont récemment été présentés au ministère de l'intérieur....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK