L'Université de Liège s'intéresse à vos souvenirs de crise

L'Université de Liège s'intéresse à vos souvenirs de crise
L'Université de Liège s'intéresse à vos souvenirs de crise - © Tous droits réservés

Dans 10 ans, nous nous souviendrons tous de cette période inédite que nous traversons. Nous aurons nos propres souvenirs de cette crise. La mémoire collective de ce moment, elle aussi, se construit peu à peu.

C’est sur ce sujet que travaille une équipe de chercheurs de l’Université de Liège. " Nous avons déjà interrogé une centaine de personnes ", explique Christine Bastin, chercheuse en psychologie à l’Université de Liège. " Souvent, on étudie des souvenirs qui sont liés à des événements très anciens, comme la deuxième guerre mondiale. Ici, on aimerait vraiment avoir les mécanismes de la construction des souvenirs. C’est pourquoi nous étudions un évènement qui est toujours en cours. "

La méthode est simple. Il s’agit d’un entretien aux questions très ouvertes. Aucun profil spécifique n’est recherché. " Nous analyserons ensuite ces récits pour faire la part des choses entre les évènements plus personnels et plus généraux ", détaille Christine Bastin.

L’étude prévoit de revoir les candidats l’an prochain, dans deux ans et " pourquoi pas dans dix ans " pour comprendre comment leurs souvenirs ont évolué.

L’équipe de chercheurs de l’Université de Liège recherche encore quelque 300 participants pour leur étude. Les personnes intéressées peuvent se manifester à l’adresse agitude@uliege.be, qu’elles résident en Province de Liège ou pas. La participation à cette étude ne donne lieu à aucun défraiement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK