L'Université de Liège a 200 ans: son évolution depuis 1817

L'Université de Liège a 200 ans: fresque place du XX août à Liège
L'Université de Liège a 200 ans: fresque place du XX août à Liège - © RTBF (M. Mélon)

Ce 25 septembre, l'Université de Liège célèbre son bicentenaire. L'occasion pour nous de faire un peu d'histoire et de comprendre l'évolution de cette institution qui compte aujourd'hui 24.000 étudiants alors qu'ils étaient 259 en 1817.

Ne dites plus ULg mais ULiège

Ne dites plus Université de Liège, mais ULiège. L'institution fête ses 200 ans d'existence et le fait savoir notamment au travers de fresques placées Place du XX août, dans le centre de Liège. Ces fresques représentent les onze facultés. C'est le Roi Guillaume 1er d'Orange qui décide de créer trois universités d'Etat à Louvain, Gand et Liège. Pour bien comprendre, le Professeur Philippe Raxhon de ULiège et historien, propose un voyage dans le temps: "Liège était déjà le siège d'une académie impériale sous Napoléon.  Liège était une ville extrêmement dynamique d'un point de vue industriel avec l'installation de Cockerill qui va donner la dynastie que l'on sait.  Il y avait un vrai potentiel à Liège pour installer une université d'Etat à l'époque".

Des cours en latin

En 1817, les cours se donnaient en latin à 259 étudiants répartis en quatre facultés.  Aujourd'hui, 24.000 étudiants suivent les cours au Sart-Tilman et en ville. La proximité avec le domicile explique très souvent le choix, comme pour Julie Grulois, étudiante: "Je ne me suis pas posé la question, c'était d'office Liège pour la proximité". Tom Jacob, étudiant en Science Politique, explique son choix: "Il y avait le choix d'études que je voulais mais en plus, il y a énormément d'organes culturels et énormément d'aide tout au long de la scolarité.  C'est aussi un super bon lieu pour se faire des amis et d'apprendre beaucoup de choses en extrascolaire".

La rigueur budgétaire

Au travers de l'histoire récente, ce que retiennent les anciens recteurs, c'est la rigueur budgétaire. "J'ai été recteur à l'Ulg de 1985 à 1997", explique Arthur Bodson. "J'ai été confronté à un moment particulier où l'université était en grave déficit budgétaire.  Il fallait donc restaurer les budgets et la seule manière d'y arriver à l'époque était d'augmenter le nombre d'étudiants.  Ca a été le défit majeur de mes débuts.  On a gagné, la preuve!".

Un plan stratégique indispensable

Pour que l'institution garde la cap de la réussite, le recteur actuel Albert Corhay a mis au point un plan stratégique indispensable. "L'Université de Liège démarre son nouveau bicentenaire, elle démarre après 200 ans une autre vie.  J'espère qu'avec ce plan, cette autre vie permettra de répondre de manière beaucoup plus adéquate aux besoins de la société, aux nouvelles formes d'éducation, ce que les étudiants attendent et évidemment en intégrant tout ce qui est plus moderne en terme de numérisation ...  Donc, tout est en train de changer et nous devons absolument suivre ça", explique-t-il.

Une nouvelle Faculté

L'ULiège est en chantier permanent.  Prochainement, une nouvelle faculté verra le jour. Elle s'occupera de la formation des enseignants.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK