L'intercommunale Ecetia va construire bureaux et appartements aux Guillemins

Dans l'interminable feuilleton du réaménagement du quartier de la gare, c'est l'un des chancres les plus anciens, et parmi les derniers à enfin entrevoir un véritable projet de réaffectation: le site Balteau devrait bientôt accueillir une cinquantaine de logements.

Voici presqu'un siècle qu'un modeste atelier de transformateurs électrique s'est installé à cet endroit. Il s'est ensuite diversifié dans la fabrication d'appareils de radiographie, avec fours, laminoirs, ateliers de peinture et d'étuvage. L'usine a fermé à la fin des années soixante, et le site a été racheté par la ville, qui a utilisé les bâtiments comme garage, avant de raser les entrepôts, voici vingt-cinq ans. Depuis, un énorme chantier de dépollution a été mené, et le "centre du design" a été construit. Mais plus de quatre mille mètres carré sont resté à l'état de terrain vague. C'est finalement l'intercommunale Ecetia qui va jouer les promoteurs. 

Elle vient de lancer un appel d'offres, pour un marché évalué à une quinzaine de millions, pour concevoir des appartements "avec terrasses et balcons" précise l'avis de marché, et du stationnement automobile en sous-sol et des bureaux au rez-de-chaussée. Des locaux qu'elle pourrait d'ailleurs occuper partiellement, puisqu'Ecétia envisage d'y déménager. Le candidats doivent disposer de solides références. Et ils doivent être réactifs: ils ont jusqu'à la mi-juillet pour se manifester. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK