L'humour à l'honneur aux 52èmes Vacances Théâtre de Stavelot

L'humour à l'honneur aux 52èmes Vacances Théâtre de Stavelot
L'humour à l'honneur aux 52èmes Vacances Théâtre de Stavelot - © Tous droits réservés

Les Vacances Théâtre de Stavelot animent les débuts de l’été par leur programmation toujours diversifiée, faite de découvertes et de productions de chez nous et d’ailleurs, sous la houlette du duo Patrick Donnay/Serge Demoulin.

Clairement cette année, ceux-ci ont joué la carte du divertissement à côté de pièces théâtrales suscitant réflexion et débat.

L’humour sera à l'honneur pour cette édition. C'est ainsi que vous pourrez voir Véronique Gallo avec son nouveau spectacle "Vie de mère", deux des boute-en-train du Grand Cactus ertébéen, Freddy Tougaux et Kody, réunis pour la première fois lors d’une même soirée. L’un, Freddy Tougaux, pour son seul en scène "Je suis unique comme tout le monde", l’autre, Kody, avec sa parodie de notre société de consommation "A vendre". Vous pourrez également applaudir Olivier Leborgne dans son deuxième spectacle "Leborgne to be alive", une litanie de questions basiques comme "C'est quoi être belge, "Si Jésus revenait" et encore "50 ans et pas syndiqué".

A côté de l’humour, Dominique Rongvaux proposera de découvrir les aspects méconnus de la personnalité de Jean de la Fontaine en jouant quelques fables comme des pièces de théâtre, une création.

"Porteur d’eau" abordera la carrière sportive d’un cycliste confronté au milieu de la petite reine. "La dernière scène" sera sans doute le spectacle le plus étonnant des VTS: une pièce jouée à table, public compris, appelé à déguster des plats que de grands de ce bas Monde ont souhaité manger avant de mourir.

Stéphane Bissot retracera le portrait et le destin de personnages drôles et attachants dans la pièce "Après nous les mouches", Stéphanie Blanchoux enfilera des gants de boxeuse dans "Je suis un poids plume" tandis que Jean-Marie Piemmme se lancera dans une pièce fortement autobiographique, et que Philippe Vauchel interprétera son texte "Le dire des forêts ", une épopée tragi-burlesque de la confrérie humaine.

Enfin, la musique sera présente avec l’un de nos meilleurs guitaristes Jacques Stotzem de même que la chanson en ouverture du festival, avec le tout nouveau spectacle des Divalala, "Femme, femme, femme ", et en clôture grâce aux rythmes folk- pop de Raoky dans les superbes caves de l’Abbaye.

Théâtre, humour, musique, l’éclectisme est à nouveau de mise aux VTS.

Infos pratiques: www.festival-vts.net

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK