L'hôtel de l'Univers, à Liège, voudrait hausser sa capacité d'hébergement

L'hôtel de l'Univers: de cinquante à septante-quatre chambres
L'hôtel de l'Univers: de cinquante à septante-quatre chambres - © Michel Gretry

Sur la porte d’entrée de cet établissement du quartier des Guillemins, une affichette blanche qui annonce la réouverture pour lundi. Juste à côté, un placard jaune, officiel, qui lance une enquête publique pour un permis d’urbanisme. L’hôtel souhaite créer vingt-quatre nouvelles chambres, en plus des cinquante chambres actuelles. Pas moyen de s’agrandir ni à gauche ni à droite : il faut gagner en hauteur, et c’est donc une autorisation de rehausse de deux étages qui est sollicitée. Il faut dire qu’en face, la construction d’un Ibis et d’un complexe de bureaux est d’un gabarit nettement supérieur…

Ce projet d’extension, alors que d’autres nouvelles capacités d’hébergement sont annoncées, comme un Radisson au Cadran et un Moxy en Sauvenière, constitue un signe de confiance dans l’attrait de la ville. L’hôtel de l’Univers, un trois-étoiles, a longtemps battu pavillon de Best Western, mais il a été repris voici quelques années, sous forme de coopérative, par une famille espagnole, qui s’adresse d’ailleurs à la clientèle de son pays d’origine. Il faut dire que, lors de la construction de la nouvelle gare avec des aciers ibériques, de nombreux travailleurs, occupés au montage, ont logé à proximité. Ils en ont peut-être gardé une forme de nostalgie. Les parents de jeunes catalans ou madrilènes en séjour Erasmus, qui viennent pour une brève visite des endroits où leur enfant étudie, constituent une autre cible potentielle. Il reste à voir si cette forme de tourisme, très dépendante des vols à bas coûts, peut survivre à la crise sanitaire actuelle…