L'hôpital d'Eupen n'a plus de patient covid mais ne crie pas victoire pour autant

Combien reste-t-il de patients covid dans la région? Comme chaque début de semaine, une réunion virtuelle a eu lieu ce lundi après-midi pour faire le point. Tous les hôpitaux de la province de Liège ont fait leurs comptes. Et les chiffres ne sont pas aussi encourageants qu'à Eupen, où il n'y a plus aucun patient covid hospitalisé.

"Ce n'était plus arrivé depuis un an"

A Eupen, le dernier patient covid a en effet quitté l’hôpital fin de semaine dernière, ce dont se réjouit Frédéric Marenne, médecin chef à l’hôpital: "Je peux confirmer que l'hôpital d'Eupen est absolument "covid libéré" et ce n'était plus arrivé depuis pratiquement un an, donc c'est quand même un gros soulagement".

Ce qui permet désormais à l'hôpital de fonctionner de nouveau comme avant: "On se permet de dédier deux ou trois chambres au bout d'un couloir aux éventuels cas qui pourraient revenir. A part ça, on travaille normalement" .

Et pour le personnel, c'est un réel soulagement: "Absolument" confirme le médecin. "Ils me l'ont dit en allemand quand je suis passé dans l'ex salle covid: "Enfin, enfin on peut faire autre chose que de s'occuper des cas covid".

Et dans les autres hôpitaux liégeois?

Mais ailleurs, pas encore de "Enfin on peut faire autre chose". Si globalement, la baisse des cas covid est significative, certains hôpitaux liégeois ont réadmis des patients. Il y a eu un cas ces dernières 24 heures à la Citadelle de Liège où une dizaine de malades sont hospitalisés en unité covid.

Au Bois de l'Abbaye à Seraing, on refuse de communiquer des chiffres précis, mais l’hôpital admet avoir encore des cas réguliers. On est bien loin des chiffres d'il y a quelques mois, mais pour ces hôpitaux, il est clair qu'il ne faut pas encore totalement lever la garde ni crier victoire trop vite.

A la Clinique André Renard d'Herstal par exemple, on a connu une petit pic  d'admissions le week-end dernier et ce lundi. En cause: des mini-clusters dans les commune de Herstal et Oupeye. Mais l'hôpital se veut rassurant: les symptômes de ces patients positifs n'ont plus rien à voir avec les cas graves qu'on a pu connaitre. Pour l'hôpital, il faut sans doute y voir un des bienfaits de la vaccination.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK