L'ex-ciné Splendid, en Outremeuse, devient officiellement une église ghanéenne

Au coin des rues de Berghes et Rouleau, l'assemblée du mouvement New Testament Ministeries International
Au coin des rues de Berghes et Rouleau, l'assemblée du mouvement New Testament Ministeries International - © Michel Gretry

Il s'est appelé le Splendid, dans les années vingt, ou le Roxy jusqu'à la fin des années septante, mais les outremeusiens ont pour la plupart oublié que ce pâté de maisons plutôt délabré a longtemps abrité un ciné de quartier. Il a servi de garde-meubles puis d'entrepôt pour un  marchand de caravanes.  Et depuis quatre ans, c'est devenu la salle de culte d'une église pentecôtiste des liégeois d'origine ghanéenne, au nom de New Testament Ministries International Community. La ville a ignoré la tenue de ses offices et la présence de ses pasteurs, jusqu'à très récemment. Il a fallu qu'un propriétaire d'une portion d'immeuble introduise, en mai, une demande de régularisation pour les quelques vitrines d'anciens commerces, au rez-de-chaussée, transformées en logements sans autorisation, pour qu'un agent communal visite les lieux, et "découvre" cette salle de prières qui permet d'accueillir une petite centaine de fidèles, qui doit également être mise en conformité.

Ces parcelles se situent évidemment en zone d'habitat, et une mise en conformité s'impose. Ce n'est pas spécialement une question de sécurité, même si, à la mi-juin, un incendie, vraisemblablement volontaire, a ravagé l'un des bâtiments concernés, occupé par des squatteurs. Le but de l'enquête publique qui vient de commencer, c'est surtout de vérifier  que le voisinage résidentiel ne souffre pas des nuisances liturgiques. Les volumes sonores sont parfois très élevés, dans ce genre de célébrations à l'africaine, dont les implantations semblent se multiplier, ces derniers temps, dans l'agglomération.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK