L'étude d'incidences commence, pour le projet "Paradis Express", aux Guillemins

La perspective de "Paradis Express", depuis la gare des Guillemins
6 images
La perspective de "Paradis Express", depuis la gare des Guillemins - © Tous droits réservés

Les liégeoises et les liégeois ont pu enfin prendre connaissance, ce jeudi soir, des premiers détails sur le projet "Paradis Express", le projet d'aménagement de l'esplanade des Guillemins. La ville avait organisé la première réunion d'information, réunion préliminaire à l'étude d'incidences. Jusqu'ici, seules quelques esquisses avaient été dévoilées.

Selon les autorités municipales, et selon le promoteur, l'accueil des riverains est qualifié de favorable. Globalement positif.

Quelques participants ont souhaité que des questions soient approfondies, comme le stationnement, prévu en souterrain. Les citoyens disposent à présent de quinze jours pour formaliser d'éventuelles remarques. L'une ou l'autre devrait porter sur l'examen minutieux de l'impact des bâtiments à construire sur l'ensoleillement et les ombrages. C'est que le projet "Paradis Express" se décline en six immeubles, en deux rangées parallèles, dans une sorte de gradation, qui montent comme en escaliers depuis le chemin de fer. Et le plus éloigné compte quand même onze étages en plus du rez-de-chaussée, ce qui n'est pas conforme aux règles inscrites dans le Périmètre de Remembrement Urbain, le document officiel qui, en principe, fixe les hauteurs et les gabarits (en l'occurrence quatre niveaux). Des modifications mineures sont, sans doute, envisageables, mais, pour certains, les plans de l'architecte Calatrava, au départ, avaient présenté l'esplanade comme un "dialogue entre la gare et le fleuve", et c'est maintenant un dialogue entre la colline et la tour... S'agit-il encore d'émergences ponctuelles d'échelle métropolitaine ?

La première étape de cette concertation urbanistique se termine en juin, avec la publication d'un rapport qui doit ensuite servir de base à la procédure de demande de permis, et d'enquête publique.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir