L'entreprise sérésienne CMI se lance dans le stockage d'énergie

L'entreprise sérésienne CMI se lance dans le stockage d'énergie
2 images
L'entreprise sérésienne CMI se lance dans le stockage d'énergie - © CMI

Stocker l'énergie, c'est désormais le crédo de CMI. Le problème des panneaux solaires et des éoliennes, c'est que l'électricité n'est pas produite au bon moment. Les pics de production ne correspondent pas aux pics de consommation. La solution, c'est de stocker l'énergie. Ça se fait dans des batteries.

L'entreprise sérésienne CMI considère qu'il y a là un énorme marché potentiel: vendre des ensembles complets de production et de stockage d'électricité. La phase de test vient de commencer sur le site de CMI pour des batteries de très grande dimension.

Deux mégawatts de panneaux solaires

Sur le parking de CMI à Seraing: deux conteneurs maritimes. Ce sont des batteries. C'est une installation de test. Régis Frankard, responsable stockage énergie: "On va les charger avec de l'électricité verte produite par des panneaux solaires. On peut voir les carports en face de nous. Là, il y a environ 500 kilowatts de panneaux solaires, et on aura au total deux mégawatts de panneaux solaires. Le reste sera sur les toitures des ateliers".

D'autres batteries, de type différent, vont rejoindre les premières.

Trois types différents de batteries

C'est CMI qui va consommer l'électricité. Mais le but avoué n'est pas de fournir l'entreprise en électricité. C'est de tester trois types différents de batteries pour ensuite proposer sur le marché des ensembles complets. Panneaux solaires pour produire, plus des batteries pour stocker et délivrer l'électricité au bon moment. CMI se dit "ensemblier". Etienne Botton, chargé de communication: "Ça veut dire avoir à disposition des technologies qui existent, les mettre ensemble, les comparer, et les tailler à la mesure des besoins d'un client".

Un grand marché: l'Afrique

"Le besoin des populations qui ne sont pas électrifiées est énorme" explique Régis Frankard. "Pour le moment, comment est-ce qu'ils ont l'électricité? Ce sont des générateurs diesel. Cela coûte cher, ça pollue, ça fait du bruit".

Donc CMI pense "électricité verte", avec un grand marché: l'Afrique. Des communautés isolées, des hôtels, des mines sans raccord aux réseaux et qui pourraient vouloir produire de l’électivité solaire et la stocker dans des batteries.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK