L’école communale de Saint-Hadelin durement touchée par les orages

Les orages du week-end ont aussi causé de très gros dégâts à l’école communale de Saint-Hadelin, dans la commune d’Olne. Une toiture s’est envolée et trois bâtiments ont été touchés. Ce lundi, une quarantaine des 115 élèves a dû être déplacée dans d’autres bâtiments communaux pour passer leurs examens et à l’école, l’heure était aux derniers déblaiements et aux constats.

Entre derniers coups de brosse et gros débris à retirer, l’heure est aussi aux constats à l’école de Saint-Hadelin. Et les dégâts sont importants. La malchance n’a pas épargné les bâtiments. La toiture d’un local de psychomotricité servant aussi de préau couvert s’est envolée, mais au lieu de retomber dans un espace libre, elle s’est fracassée sur un bâtiment récent, faisant bouger sa structure. Une partie est aussi retombée sur la toiture d’un troisième en la transperçant.

3 images
Ce bâtiment d’une dizaine d’années a été durement touché par la toiture envolée. Sa structure a bougé. Il devra probablement être en partie déconstruit. © RTBF – Olivier Thunus

Pour le bâtiment récent, il faudra probablement en déconstruire une partie : " On a constaté un certain nombre de fissures au niveau des murs. On a aussi constaté qu’il y a une poutre lamellé-collé d’une certaine section qui est carrément cassée, donc le choc a dû être très violent. Là, vu que nous avons des craintes sérieuses par rapport à la stabilité du bâtiment, vraisemblablement on en aura pour plusieurs centaines de milliers d’euros de dégâts ", précise le bourgmestre Cédric Halin.

3 images
La toiture d’un troisième bâtiment a elle aussi été endommagée © RTBF – Olivier Thunus

Une partie des enfants a été déplacée dans d’autres sites communaux et, selon la directrice de l’école, Anne Boulanger, les enfants ont pu passer leurs examens de manière plutôt sereine : " Certains étaient au courant et sont venus voir avec leurs parents. Il y en a qui étaient tristes, d’autres inquiets. On les a rassurés. Je suis passée dans les classes et aussi bien les enseignants que les enfants étaient au travail, serins, et tout s’est bien passé ", rassure-t-elle.

Les réparations prendront du temps et il faudra sans doute trouver des solutions provisoires pour la prochaine rentrée scolaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK