L'eau coupée en région verviétoise dans la nuit de samedi à dimanche

La Société Wallonne des Eaux doit remplacer des vannes. Il risque donc de ne pas y avoir d'eau entre samedi et dimanche dans les conduites de certaines parties des communes de Verviers, Dison, Pepinster, Olne, Soumagne et Herve. La liste précise des rues où la distribution sera coupée est disponible sur le site de la SWDE. 

"La SWDE doit remplacer plusieurs vannes sur le parcours d’une importante conduite qui alimente plusieurs communes de la Province de Liège, au départ des barrages d’Eupen et de La Gileppe" explique le communiqué de presse.

Une conduite de plus d'un mètre de diamètre

"Le chantier nécessite la coupure de la circulation d’eau sur l’adduction le temps des travaux.  Des perturbations dans la distribution d’eau sont inévitables.

Cette adduction de 110 cm de diamètre, installée dans les années 60', alimente en eau potable plusieurs communes situées entre Verviers et Liège à raison de 19.000 m³ par jour. 

Elle fournit également à la CILE un volume quotidien de 18.150 m³, qui vient compléter les ressources de ce distributeur pour alimenter ses clients.Ces travaux sont indispensables pour prévenir la survenance d’incidents sur ce maillon stratégique dans l’alimentation en eau de la Province de Liège.

Quatre imposantes vannes, réparties sur le parcours de l’adduction, seront remplacées afin d'être opérationnelles pour les 50 prochaines années.

L'eau reviendra dimanche matin

Le choix d’effectuer ces travaux en automne, de nuit et avec une remise en service le dimanche a pour objectif de réduire au maximum les conséquences de cette interruption momentanée de la distribution d’eau."

En matinée dimanche, vos robinets pourraient crachoter ou donner une eau jaune. Laissez-la couler ou tirez une chasse. D'autres endroits raccordées au même circuit pourraient aussi être touchés. Il s'agit d'Angleur, Queue-du-bois, Barchon, Mortier, Esneux, Ivoz-Ramet, Magnée, Romsée, Retinne et Boncelles. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK