L'Arc Majeur, une gigantesque oeuvre d'art métallique de 60 mètres de hauteur

Un chantier particulier débutera prochainement sur l’autoroute E411, à hauteur de Lavaux-Sainte-Anne. Un arc métallique, haut de 60 mètres, va être installé. 


A l’origine, c’est une commande de la France, jamais concrétisée, qui a amené l’artiste français Bernar Venet a imaginé cet "Arc Majeur" en 1985. L’idée a finalement été relancée en 2014 en Belgique par l’artiste et par le président du groupe CMI, Bernard Serin. 

L’ "Arc Majeur " est ainsi devenu un projet collectif porté par la Fondation John Cockerill en vue de confier ensuite l’œuvre à la Région Wallonne. L’arc a été réalisé dans les ateliers de CMI à Seraing. Bernar Venet aura donc dû attendre plus de trente ans pour voir son oeuvre concrétisée. "Je n’y croyais plus malgré le fait que j’étais convaincu que c’était un projet tellement logique. Je suis ravi de voir enfin les choses se réaliser grâce à CMI. C’est la plus haute sculpture permanente et moderne au monde. 60 mètres de hauteur d’un côté, 30 mètres de l’autre, 75 mètres de diamètre, 1000 tonnes de béton … ce sont des dimensions colossales. Tout est dans la démesure. L’arc, la ligne courbe, c’est un sujet central de mon travail. Depuis que j’ai commencé à travailler sur ce thème, j’ai immédiatement visualisé la possibilité de faire passer une autoroute dans une sculpture comme ça", raconte Bernar Venet, l'artiste français. 

Le coût annoncé pour cet "Arc Majeur" est de 2 millions et demi d'euros, dont 500.000 provenant de mécènes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK