L'ancienne usine Palmolive, au Longdoz, deviendra-t-elle un jour un parc ?

La région wallonne vient de refuser de classer cette friche industrielle en zone à réaffecter
La région wallonne vient de refuser de classer cette friche industrielle en zone à réaffecter - © Michel Gretry

Le quartier liégeois du Longdoz éprouve décidément des difficultés à rompre avec son passé industriel. Il a abrité une importante gare ferroviaire de marchandises, des ateliers de cigarettiers, et... l'usine Palmolive. La parcelle se trouve au milieu d'une zone densément peuplée, et les habitants se plaignent d'un manque d'espace vert. La ville a donc élaboré un projet de parc. Il suppose évidemment un assainissement du terrain.  Une demande a été introduite auprès du gouvernement wallon pour que le site soit classé en "zone à réaffecter", ce qui permet l'octroi de subsides.

Mais la réponse des autorités régionales vient de tomber. Elle est négative. Sans ce financement, la reconversion doit-elle être abandonnée ? Le bourgmestre Demeyer n'a pas caché, ce lundi soir en conseil communal, que "ce dossier devient difficile". Sans pour autant renoncer....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK