L'ancien ministre Jean Defraigne est décédé

L'ancien ministre Jean Defraigne est décédé
2 images
L'ancien ministre Jean Defraigne est décédé - © Christine Defraigne

L'ancien ministre libéral Jean Defraigne est décédé ce jeudi. Il avait  86 ans. Le président du MR Olivier Chastel a annoncé le décès de M. Defaigne jeudi sur Twitter, adressant ses condoléances à la famille et à Mme Defraigne en particulier. Le Premier Ministre Charles Michel rend hommage ce soir à un homme politique très engagé, proche des citoyens, attaché à Liège et à sa région.

En 2013, la Ville de Liège a fait de Jean Defraigne son citoyen d'honneur. Un hommage tardif pour ce militant libéral qui siégea près d'un quart de siècle sur les bancs de l’hôtel de ville liégeois. L'homme fut avocat, ministre, ministre d'état, parlementaire européen, député. Avec le libéralisme chevillé au corps, une conviction qu'il a transmise à sa fille Christine, aujourd'hui présidente du Sénat.

Fervent régionaliste, Jean Defraigne a notamment voté la révision de la constitution en 1970, mettant le pays sur les rails du fédéralisme. Il s'opposera aussi au choix de Bruxelles comme capitale de la Communauté française.

Un wallon convaincu, donc. Qui portera au sein de son parti les revendications régionalistes. Plus qu'un régionaliste d'ailleurs, un rattachiste: "Je ne souhaite pas l'éclatement de la Belgique", disait-il, "mais si cela devait se produire, il faudrait choisir la France".

Libéral, laic, wallon, républicain, Jean Defraigne avait été un jeune homme plutôt catholique et monarchiste. Un homme en tout cas indépendant, parfois à contre courant de son parti.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK