L'aéroport de Liège lance son projet de grand centre d'affaires

les entreprises qui s'installeront sur le site n'auront pas forcément un lien direct avec l'aéroport.
3 images
les entreprises qui s'installeront sur le site n'auront pas forcément un lien direct avec l'aéroport. - © Valentiny architectes / Liège Airport

L’aéroport de Liège se lance dans un projet immobilier d’envergure. Ses responsables veulent construire un centre d’affaire en lieu et place de l’actuel parking, en face du terminal passager. Six bâtiments doivent sortir de terre dans les années et décennies à venir. Coût global estimé : 80 millions d’euros, au minimum.

Des travaux qui doivent durer un bon quart de siècle

Le premier bâtiment doit sortir de terre au courant de l’année 2020. Ensuite, le projet suivra son cours, mais sans se précipiter. Les travaux doivent en effet s’étaler sur une période de 25 à 30 ans, pas moins, annoncent les responsables de l’aéroport.

Les bâtiments, en forme de H et aux façades vitrées, doivent accueillir bureaux d’entreprises et salles de conférences. Les abords seront arborés, le parking se fera en sous-terrain et en surface, sous les nouveaux immeubles, au niveau rez-de-chaussée. Le nombre de places n’est pas encore arrêté : difficile de prédire comment nous nous déplacerons dans un quart de siècle. " On sent que notre mobilité va évoluer mais on ne sait pas encore comment " analyse Philippe Valentiny, architecte sélectionné pour piloter ce projet. " Le projet tel qu’il est conçu permet une grande flexibilité ce qui nous permettra à un moment donné de nous repositionner quant à cette évolution de mobilité ".

Budget global estimé : 80 millions d’euros au minimum

Au total, ces nouveaux bâtiments auront une surface de cinquante à soixante mille mètres carrés. " Aujourd’hui, notre taux d’occupation est de 97%, nous ne pouvons plus satisfaire la demande " assure Christian Delcourt, porte-parole de l’aéroport. " Ici on a la chance d’avoir beaucoup d’espace et de l’espace de valeur, pour construire des bâtiments modernes et accueillir des entreprises qui pourraient se développer sur la région liégeoise. " Les entreprises qui éliront domicile près du terminal des départs n'auront pas nécessairement un lien avec les activités de l'aéroport.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK