Journée de grève: le point sur les perturbations en province de Liège ce vendredi

Les bus du TEC Liège-Verviers ne quitteront pas leur dépôt ce vendredi.
Les bus du TEC Liège-Verviers ne quitteront pas leur dépôt ce vendredi. - © Belga (illustration)

Une journée de grève générale à l'appel du front commun syndical aura lieu ce vendredi en Province de Liège. Les syndicats dénoncent une nouvelle fois la baisse du pouvoir d'achat et les mesures prises par le gouvernement Michel.

Tous les secteurs touchés

La grève devrait toucher tous les secteurs: des entreprises aux TEC en passant par les parcs à conteneurs, les écoles et les prisons. Jean-François Ramquet, secrétaire régional interprofessionnel FGTB: "L'activité économique sera évidemment impactée par la fermeture de nombreuses entreprises, de nombreux services, des filières de production mais aussi les transports en commun. L'accessibilité des zonings risque d'être très fortement contrariée. Il y aura aussi toute une série d'actions coups-de-poing, notamment en matière de soins de santé pour bien rappeler la question de ce secteur, notamment devant le CHC Saint Joseph, où il y aura une action de concentration et de sensibilisation. L'idée, c'est évidemment de faire passer un message fort au gouvernement. Il y aura des impacts dans toute une série d'entreprises mais aussi de surfaces commerciales puisque les travailleurs sont en grève, et lorsque les travailleurs sont en grève, le service est inférieur à la moyenne".

De nombreuses entreprises seront donc à l’arrêt, parmi lesquelles ArcelorMittal, CMI, Safran Aero Boosters, FN, Chaudfontaine Monopole, Derkenne-Coulinne, Prayon, Knauf, ou encore Chimac.

Aucun bus

Les services publics seront aussi fortement perturbés, voire à l’arrêt. Les administrations seront fermées et les bus du TEC Liège-Verviers ne quitteront pas leur dépôt.

Par contre, les trains devraient rouler. Des perturbations sont également attendues à la poste et des piquets devraient prendre place devant le ministère des finances.

Par ailleurs, plusieurs distributions de tracts seront organisées afin d’informer la population des raisons de la grève. Des rassemblements sont également prévus au CHU de Liège. Gaëtan Stas, le président de la CSC Liège-Huy-Waremme: "On va avoir une action au CHU de Liège qui montre un petit peu les difficultés que rencontrent les gens une fois qu'ils ont 35 ans de carrière ou 40 ans de carrière et que toute une série de problèmes de santé se posent à eux".

En ce qui concerne les écoles: "On est quand même dans une période d'examens" souligne Gaëtan Stas. "Il y a évidemment certains travailleurs enseignants qui vont nous rejoindre, mais l'activité globalement va quand même fonctionner dans les écoles".

42 recyparcs fermés

La grève générale de ce vendredi 14 décembre impactera aussi fortement les services d’Intradel et de ses sous-traitants. Outre le fait que le centre administratif sera inaccessible, des perturbations pourraient avoir lieu sur les communes de: Amay, Aubel, Berloz, Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Dison, Engis, Ferrières, Fexhe, Fléron, Hannut, Herstal, Marchin, Ouffet, Oupeye, Seraing, Ans, Bassenge, Jalhay, Liège, Lontzen, Neupré, Raeren, Soumagne, Verlaine, Verviers et Visé. Si les conteneurs (noirs ou verts) ou sacs n’étaient pas repris, il conviendra de les ressortir à la collecte suivante.

Seuls 7 recyparcs sur 49 seront ouverts: il s'agit de ceux de Seraing-Boncelles, Waremme, Amay, Huy, Spa, Limbourg et Thimister.

Service réduit dans les prisons

Des perturbations sont également à prévoir dans les prisons, qui assureront un service du dimanche. Les transferts vers le Palais de Justice, les visites et autres ateliers seront donc supprimés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK