Jalhay: un joggeur blessé par un piège à clous

Un joggeur verviétois a été blessé par un piège à clous dimanche dernier dans un bois de Jalhay. Le dispositif avait été placé sur un sentier et camouflé avec des feuilles, explique la victime. L'objectif était sans doute de crever les pneus de VTTistes, mais c'est donc dans des pieds que les clous se sont finalement plantés. Heureusement sans toucher de muscles ou de tendons. Le joggeur a néanmoins fait un passage aux urgences avant de porter plainte.

Le piège est constitué de deux plaques de métal d'un mètre de long et d'une dizaine de centimètres de large. Une plaque a été percée de 17 trous. Des clous de six centimètres y ont été introduits. Les deux plaques ont été soudées, l'une sous l'autre, et, pour stabiliser l'ensemble, des fers à béton ont été ajoutés aux deux extrémités... Pour confectionner ce piège, du temps, un savoir-faire, de l'outillage et du matériel ont été nécessaires.

La victime a remis le dispositif à la police locale qui, vu la corrosion, pense qu'il a pu être placé dans le bois il y a un certain temps.
Ni la police, ni le joggeur ou ses connaissances n'avaient déjà vu un tel piège. Mais une personne a fait savoir, via internet, qu'elle avait aussi trouvé un dispositif identique dans la région dans le passé.

Mercredi, le joggeur est retourné sur place avec des policiers pour leur indiquer la position exacte du piège. L'enquête doit d'abord déterminer s'il se trouvait sur une partie privée ou publique du bois.

Depuis dimanche, l'affaire a déjà fait beaucoup de bruit. La victime privilégie aujourd'hui la discrétion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK