Inauguré il y a deux ans, le Théâtre de Liège se voit consacrer un livre

Inauguré il y a deux ans, le Théâtre de Liège se voit consacrer un livre.
Inauguré il y a deux ans, le Théâtre de Liège se voit consacrer un livre. - © François Brix

"Théâtre de Liège-En transparences" (aux éditions Mardaga), c'est le titre de l'ouvrage. Un ouvrage qui aborde l'aspect patrimonial et architectural de cette institution culturelle liégeoise, illustré de très belles photos du début du chantier à sa transformation actuelle.

C'est le Français Rafaël Magrou, journaliste spécialisé en architecture, qui a été choisi pour raconter l'histoire du Théâtre de Liège, ce lieu autrefois dédié à la culture et aux sciences, devenu il y a deux ans, outil théâtral à part entière : "C'est d'abord l'approche de l'édifice de la société libre d'émulation. C'est pour ça que l'ouvrage commence par l'histoire de cet édifice, pour comprendre quelle est la matrice sur laquelle le Théâtre de Liège est venu se greffer. Mais c'est un lieu qui est assez contradictoire entre sa façade qui est de facture classique et sa structure qui est en béton armé. On a véritablement cette dichotomie que les architectes ont su respecter mais révéler aussi et c'est toute cette histoire que j'ai prise en considération".

Trans-parence, trans-disciplinaire, trans-paraître... Les 16 chapitres du livre sont ponctués par ce préfixe, "trans", indiquant cet état de passage d'un état à un autre, comme le comédien qui mute lui aussi en quelque sorte, lorsqu'il rentre dans peau de son personnage.

Largement illustré des photographies de la Bruxelloise Marie-Françoise Plissart, le livre est également parsemé de très belles citations : Oscar Wilde, Shakespeare ou René Magritte, quelque peu détourné. "Ceci n'est pas un théâtre, avec cette idée que la société libre d'émulation n'était pas un théâtre à proprement parlé et que pour vivre le théâtre, il faut y aller, indique Rafaël Magrou. Si les lecteurs, à la lecture de l'ouvrage, sont tentés de venir voir des spectacles, ne serait-ce que de rentrer dans le lieu, à mon sens, l'objectif sera atteint".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK