Important incendie au centre de recyclage Van Gansewinkel à Wandre (photos et vidéos)

Un important incendie s'est déroulé à Wandre, près de Herstal, dès 14h15 dans l'entreprise Van Gansewinkel qui s'occupe du recyclage de déchets électroniques. Mercredi soir, les pompiers de Liège ainsi que les renforts de la Protection civile pour l'alimentation en eau étaient toujours présents sur place.

Alors que l'incendie est sous contrôle, il s'agit désormais de procéder à l'évacuation des détritus afin d'éviter tout risque de reprise, a indiqué Luc Scevenels, commandant de l'Intercommunale d'Incendie de Liège et Environs.

Des fumées non toxiques 

Une large colonne de fumée était visible à plusieurs kilomètres. Les habitants du quartier ont entendu une grosse explosion, suivie de plusieurs autres. "Avis à la population, fermez les fenêtres et restez chez vous" a-t-on pu entendre des hauts parleurs des voitures de police. Les émanations de fumées pouvaient être toxiques. Elles sont "très impressionnantes mais ne sont pas spécialement toxiques", a rassuré le bourgmestre de Liège Willy Demeyer. "Elles commencent à devenir blanches, ce qui est bon signe, les flammes diminuent et l'incendie est sous contrôle", poursuit le maïeur. De la suie s'est également répandue dans les quartiers alentours, notamment celui du Wérihét (photos ci-dessous).

De nombreux objets se trouvant à l’intérieur du bâtiment ont été évacués. Un hélicoptère de la police a également survolé la zone. Les moyens pompiers engagés étant suffisants, il n'y a pas eu de déclenchement de plan catastrophe, a affirmé la police de Liège.

Cause accidentelle, un ouvrier choqué

L'incendie est accidentel, annonce le bourgmestre de Liège. Malgré l'importance du sinistre, il n'y a pas eu de victime directement en lien avec l'incendie à déplorer, a confirme le directeur de l'entreprise Van Gansewinkel. Une personne a néanmoins été transportée à l'hôpital parce qu'elle était en état de choc. Les secours ont également procédé à l'évacuation des personnes travaillant sur le site.

Un important dégagement de fumée était visible depuis l'autoroute, raison pour laquelle il fut question de fermer les axes dans les deux sens entre le pont-barrage de Wandre et l'échangeur de Cheratte. Ce ne fut finalement pas le cas, a indiqué la police de Liège. Par contre, des déviations ont été instaurées au niveau des voiries proches du lieu de l'incendie.

La vie de l'entreprise continue

Le centre de tri est complètement détruit par l'incendie mais les bureaux n'ont pas été touchés. La sortie des camions de récolte est maintenue ce jeudi, confirme la société Van Gansewinkel.

"Plus de 60 pompiers étaient présents, 15 véhicules, la protection civile, la police communale et les services communaux qui ont accompli un travail exceptionnel", conclut Willy Demeyer.

 

Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège, s'est rendu sur les lieux de l'incendie.

Des incendies répétés

Par le passé, les pompiers se sont déjà rendu à plusieurs reprises dans l'entreprise, notamment en 2014. L'auto-combustion des appareils est souvent à l’origine de ces incidents. "Ça fait 10 ans que j’habite ici et c'est déjà la quatrième fois qu'il se passe un incident dans l'usine" nous explique un riverain. "C'est impressionnant, le nuage est énorme, c'est beaucoup plus que les autres fois". Un riverain qui craint pour sa sécurité. "On ne sait jamais ce que c'est. Si ça pète plus fort, on ne sait pas si on pourra y rester".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK