Huy: une randonnée en joëlette pour des personnes à mobilité réduite

Huy: une randonnée en joëlette pour des personnes à mobilité réduite
Huy: une randonnée en joëlette pour des personnes à mobilité réduite - © RTBF

C'était jour de randonnée ce jeudi à Huy. L'idée était de faire découvrir la nature environnante aux valides comme aux moins valides. Et pour rendre le parcours accessible, cinq joëlettes, pour les personnes à mobilité réduite. Bernard Legrand, directeur exécutif de l'ASBL Hani-Rando: "C'est le principe de la chaise à porteurs, avec une roue, un bras arrière et des bras devant pour tirer. La philosophie de l'ASBL, c'est de donner l'accès à la nature aux personnes lourdement handicapées".

Généralement, ces randonnées ont lieu dans les bois, sur des sentiers. Ici, retour sur l'asphalte pour une défi de taille: le mur de Huy. Au total, 120 mètres de dénivelé.

Pour aider ces 5 handi-randonneurs, une dizaine de détenus de Marneffe sont présents. Ils viennent donner un coup de main.

Grande marcheuse il y a 5 ans, Marie-Jo Van de Walle a perdu l'usage des ses jambes suite à une intervention médicale. Aujourd'hui, elle compte sur son équipe: "La montée est très dure, on transpire" témoigne Michel, un détenu du centre pénitentiaire école de Marneffe. Marie-Jo, elle, applaudit pour encourager son équipe: "Ça se passe très bien. J'adore ça, les montées, les descentes, je suis casse-cou, j'adore ça. Heureusement qu'on les a, sinon, on ne pourrait pas le faire. Pour eux, ça va être hard". "C'est dur" explique Damien, un autre détenu du centre pénitentiaire école de Marneffe, "mais du moment que ça leur fait plaisir, ça nous fait plaisir à nous. Ça nous change un peu de voir des personnes extérieures, de parler aux gens de l'extérieur, ça nous fait du bien".

Dans la côte, l'effort devient très intense. Vu la difficulté, la marche généralement de 15 km en fera 8 aujourd'hui. Au sommet, tous sont satisfaits: "Ça s'est très bien passé pour moi, mais pour ceux qui conduisent, c'est vraiment très dur" reconnaît Alain Misson, randonneur.

Le parcours s'est encore poursuivi sur les hauteurs de Huy tout l'après-midi, sous le soleil.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK