Herstal: nouveau quartier, nouvelle place, et nouvelle gare

La nouvelle gare
2 images
La nouvelle gare - © RTBF - Marc Hildesheim

C'est un tout nouveau quartier qui est en train d'émerger à Herstal. Le Pôle Marexhe, c'est son nom, comprendra une trentaine de nouveaux logements et commerces, un parc, de nouvelles voiries mais aussi et surtout une nouvelle place ... et une nouvelle gare.

Et ça, ça n'arrive pas tous les jours dans une commune ... Témoins du déclin industriel, les anciennes habitations de ce quartier ont été rachetées puis démolies, ce qui a permis de créer cette place des Demoiselles, en référence au surnom donné aux motos produites à l'époque à Herstal: les FN, Gillet et autres Saroléa.

Au fond de cette place, une nouvelle gare. Particularité: ce n'est pas la SNCB qui l'a payée, mais la commune, aidée par l'Europe. Frédéric Daerden, député bourgmestre de Herstal: "On tenait à avoir une gare, à avoir un totem qui marquait le quartier. Et nous l'avons fait finalement sur nos finances en négociant avec la SNCB".

La nouveauté, c'est que la gare a changé de quai, "et est revenue vers le lieu de vie du quartier" explique le bourgmestre. "Ça permet ainsi que le quartier s'approprie plus la fonction gare qu'auparavant où elle était derrière les voies".

Quant aux bâtiments de l'ancienne gare, ils vont être restaurés puis dédiés au monde associatif.

La rénovation complète de ce quartier coûtera 16 millions d'euros, dont 90% financés par l'Europe. Cela sans compter la promotion immobilière privée pour la construction de la trentaine de logements. C'est ce qu'espère d'ailleurs la commune: que l'argent public dépensé massivement ait un effet levier et motive le secteur privé à investir à son tour à Herstal.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK