Herstal: les premières nuisances olfactives avaient été signalées le 25 mai

Herstal: les premières nuisances olfactives avaient été signalées le 25 mai
Herstal: les premières nuisances olfactives avaient été signalées le 25 mai - © Tous droits réservés

Les odeurs nauséabondes provenant de certains égouts à Herstal suscitent un vif débat. Le PTB local, dans l'opposition, pointe du doigt la mauvaises gestion du dossier par les autorités communales.

Pour le PTB de Herstal, la Ville a ignoré l'appel à l'aide des habitants des rues de Hermée, Colonel Speessen et de la Cité Wauters. Ceux-ci ont pris contact avec les autorités communales le 25 mai dernier pour leur signaler les nuisances olfactives. Soit 16 jours avant qu'elles ne prennent en main la situation.

"Des odeurs nauséabondes ont été signalées dans certaines habitations le 25 mai, mais rien ne prouve qu'elles étaient identiques à celles perçues depuis le début de cette semaine", se défend la Ville, en précisant que des mesures avaient été prises le jour des faits. "La police s'est rendue sur place. Elle a été rejointe par les pompiers qui se sont occupés de racler et de nettoyer les égouts. L'odeur avait donc disparu et aucun prélèvement n'a été réalisé. Il est donc impossible de savoir à l'heure actuelle s'il s'agissait du même type d'odeur relevé durant le week-end du 9 juin".

Après avoir reçu de nouveaux appels de la part des riverains, la Ville de Herstal a averti la police de l'environnement et l'Institut Scientifique de service public (ISSeP), qui se sont rendus sur place pour effectuer des prélèvements. Les résultats d'analyse ont permis de découvrir que l'origine des nuisances était due à un rejet de plusieurs types de solvant, principalement utilisés dans le cadre de fabrication de peinture. Le rapport complet est attendu dans les prochains jours.

D'après la Ville, les odeurs sont quasiment inexistantes ce jeudi. "Il est toujours recommandé aux riverains de ventiler les habitations et de colmater un maximum au niveau de la cave. Si les odeurs persistent, il est également conseillé de loger chez un proche", rappellent les autorités communales.

La Ville ajoute avoir suivi l'ensemble des procédures requises en informant les citoyens et en tentant d'identifier le responsable, qui reste actuellement introuvable. Les services communaux et la Police poursuivent leurs recherches.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK