Herstal: les fûts de cyanure évacués ce vendredi

Herstal: les futs de cyanure évacués ce vendredi
3 images
Herstal: les futs de cyanure évacués ce vendredi - © RTBF

C'est une opération délicate qui a commencé ce matin à Herstal, près de Liège, dans une usine désaffectée.  Des fûts très toxiques de cyanure de sodium sont évacués.  Ils ont été découverts la semaine dernière par hasard par des enfants. 

L'entreprise chargée de l'opération est arrivée sur place aux alentours de 8 heures. 

L'enlèvement de ces produits dangereux se fait sous très haute protection.  Combinaison totalement hermétique, masque, gants en latex, bottes et détecteur de qualité d'air, les ouvriers qui vont pénétrer dans les anciens ateliers de Bissot-Witters sont bien équipés.  Jean-Frédérick Deliège, porte-parole de la SPAQUE (Société Publique d'Aide à la Qualité de l'Environnement): "Le danger avec les fûts en question, c'est que le cyanure de sodium entre en contact avec de l'eau, même un acide.  A ce moment-là, il va dégager de l'acide cyanidrique, qui est un produit toxique mortel".

Une fois que les ouvriers auront rempli les fûts de cyanure, ils seront évacués par camion, une opération qui nécessitera le confinement des riverains.  Jean-Frédérick Deliège: "Lorsque les fûts sécurisés seront remplis et transportés vers le camion, à ce moment-là, les riverains immédiats du site seront prévenus et on leur demandera de rester dans leur maison, portes et fenêtres fermées".  Des riverains qui, ce matin, n'avaient pas l'air trop tracassés par les opérations menées par des hommes en combinaison, juste au pied de leur maison.  Même si pour certains d'entre eux, les mesures de confinement prises par les autorités ne sont pas claires du tout.  Un riverain nous explique "Il y a le confinage, paraît-il.  On devait être confinés, il ne se passe rien.  Donc, ça veut dire qu'il n'y a aucun danger là-bas, alors.  On n'a pas reçu d'informations.  On peut téléphoner à l'administration communale, c'est tout".  Des riverains conviés à une réunion d'information en fin de journée.

L'évacuation des déchets toxiques se poursuivra encore la semaine prochaine.  Le site sera, lui, vidé d'ici vendredi prochain.  Entretemps, il fait l'objet d'une surveillance nuit et jour.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK