Herstal: la Régie des Quartiers loue de l'outillage à un tarif social

Une partie de l'outillage proposé à la location par la Régie des Quartiers de Herstal
Une partie de l'outillage proposé à la location par la Régie des Quartiers de Herstal - © RTBF - Martial Giot

Louer à un tarif social de l’outillage pour la maison et le jardin, c’est ce que propose la Régie des Quartiers de Herstal. Mis en place en 2017, ce service de location commence à bien fonctionner, en particulier depuis quelques mois et la large diffusion auprès de la population herstalienne d’un catalogue listant l’outillage disponible et les tarifs pratiqués. Désormais, un ou deux demandeurs se présentent chaque jour.

"Pour le moment, vu la saison, ce qui est le plus prisé, c’est essentiellement le matériel de jardin", explique Alain Nihon, le directeur de la Régie des Quartiers de Herstal. "Les tondeuses sont fort sollicitées, les taille-haies aussi, également les arrosoirs, à l’occasion. On peut louer une tondeuse thermique pour la journée pour 13,50 euros, une brouette pour 60 cents à la journée, une meuleuse d’angles pour 9 euros la journée. Tout dépend de l’outillage. Mais le but est de proposer à faibles coûts la possibilité de louer de l’outillage pour entretenir sa maison, bricoler, entretenir son jardin. On travaille beaucoup avec la société de logement de Herstal qui faisait le constat que parfois certains locataires avaient des difficultés d’entretien de leurs logements ou de leurs jardins et qu’une raison souvent évoquée était le coût de l’outillage et le stockage de celui-ci. Ça diminue aussi la consommation et la production d’une série d’outillages. Je prends souvent l’exemple de la foreuse qu’on va acheter et qu’on va peut-être utiliser cinq minutes sur une année."

Thierry a loué du matériel à plusieurs reprises : "J’ai loué le taille-haie, j’ai loué la débroussailleuse… C’est du bon matériel pour pas cher. Des personnes qui ne peuvent pas se déplacer, je leur apporte, elles sont contentes. Les gens, vous savez, ils sont dans une précarité à l’heure actuelle, ils ne peuvent pas acheter du matériel. L’autre fois, je passais en rue, j’ai vu une femme assez âgée qui taillait sa haie avec un coupe-haie à main. Je me suis dit qu’il faudra que j’aille la voir et que je lui dise : 'A la Régie des Quartiers, on loue du matériel et ça sera beaucoup plus facile pour vous, madame'".

Pour sa part, Mirella a déjà loué une débroussailleuse et une tronçonneuse : "La débroussailleuse, c’était pour chez mes parents. Ils ont un petit jardin. L’herbe avait fort poussé. Je voulais leur faire plaisir. Comme je pouvais avoir l’appareil toute la journée, j’en ai profité pour faire le jardin chez des voisines aussi qui sont des personnes un peu plus âgées. C’est vraiment au niveau des prix que ça m’a attirée. Avant, j’empruntais chez des personnes que je connais. Mais c’est toujours un peu difficile d’aller à chaque fois demander quand on a besoin. J’ai trouvé mon bonheur parce que je peux faire mes petits bricolages et ça ne me coûte pas énormément".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK