Hannut : Manu Douette sera bourgmestre et député

Hannut : Manu Douette sera bourgmestre et député
Hannut : Manu Douette sera bourgmestre et député - © Tous droits réservés

Manu Douette pourra  cumuler son poste de bourgmestre de Hannut et celui de député wallon. Un cumul qu’il doit à François Bellot. L’ancien ministre libéral a en effet annoncé ce mercredi qu’il renonçait à son échevinat de Rochefort. François Bellot n’est donc plus en situation de cumul. Résultat : il libère une place de "cumulard, et c’est donc Manu Douette qui en profitera.

Cumul et taux de pénétration

Après l’élection du 26 mai, le parti libéral avait droit, au parlement wallon, à cinq postes de députés ayant la possibilité de cumuler avec un mandat exécutif dans leur commune (bourgmestre ou d’échevin). C’est le taux de pénétration des élus (c’est-à-dire le rapport entre le nombre de voix de préférence et le nombre d’électeurs de la circonscription) qui détermine ce classement. Le bourgmestre de Hannut avait échoué au pied du podium. Il y avait cinq places, il était sixième. La défection de François Bellot le fait remonter d’une place.

Le 11 juin prochain, Manu Douette prêtera donc serment comme député de la Région wallonne, tout en restant mayeur de la cité hesbignonne. Pour lui, c’est une réelle satisfaction : je suis heureux parce que, depuis le début de cette campagne, j’avais indiqué que mon souhait était de représenter la voix des municipalistes au niveau du parlement wallon. Et je savais que ça allait être compliqué en étant deuxième effectif sur la liste. Cette démission de François Bellot au niveau de son collège me permet d’accéder à ce que je souhaitais depuis le début de la campagne.

Faire entendre la voix des municipalistes

Pour Manu Douette, les bourgmestres ont leur place dans l’enceinte du parlement wallon : il ne faut pas que des bourgmestres, il faut un peu de tout mais on ne peut perdre le lien. Quand on dit que le politique s’éloigne du citoyen, je pense que les municipalistes restent proches du citoyen et on doit avoir, de temps en temps, un municipaliste qui rappelle les difficultés qu’impliquent certaines décisions; il est important que les municipalistes aient leur avis à donner sur certaines règles qui sont peut-être imaginées de façon théorique et qui sont parfois difficilement applicables dans les communes. On doit pouvoir faire entendre cette voix.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK