Hannut et Marchin: bilan positif un an après la mise en place des sacs mauves

Hannut et Marchin: bilan positif un an après la mise en place des sacs mauves
Hannut et Marchin: bilan positif un an après la mise en place des sacs mauves - © RTBF - Marc Mélon

La commune de Hannut vient de tirer un premier bilan de son nouveau système de tri sélectif des déchets. Un bilan positif.

Parmi les communes pilotes en Belgique, Hannut a abandonné les traditionnels sacs bleus au profit des mauves et des transparents. L'objectif de ce test (mis en place depuis le début de l'année), c'est d'élargir le type de déchets plastiques collectés et de diminuer ainsi les ordures ménagères.

Et donc à Hannut, à la poubelle le sac bleu! Tous les PMC qui y étaient destinés se retrouvent désormais dans un mauve, sac dans lequel on peut également jeter des emballages plastiques supplémentaires: raviers, barquettes de beurre, pots de yaourts, des déchets qui n'étaient pas triés auparavant et finissaient à l'incinérateur.

Quant aux PMC souples, type sachets de légumes ou films entourant les packs de bouteilles d'eaux, ils doivent désormais être placés dans un autre sac, lui, transparent.

31 933 euros d'économie pour les Hannutois

Depuis le début de l'année, chaque habitant a recyclé 5,8 kg supplémentaires. Cela a forcément fait maigrir les poubelles classiques, ce qui emballe Florence Degroot, l'échevine hannutoise de l'environnement: "On a pu constater que le nombre de collectes avait pu diminuer de 14 669 levées. On peut espérer recueillir 93 519 kilos de déchets en moins sur une année, ce qui représente un coût moindre important puisqu'il s'agirait alors d'une somme de 31 933 euros d'économie pour les Hannutois". Une somme économisée sur la facture Intradel.

Autre commune pilote: Marchin

Là aussi depuis le début de l'année, fini le sac bleu, place au mauve, dans lequel on jette également les raviers, pots et barquettes plastiques. Par contre, les sacs, sachets et films d'emballage ne sont pas collectés individuellement et finissent toujours à la poubelle, avec le reste des ordures.

Cela a tout de même permis aux habitants de Marchin de recycler 1,3 kg de plastiques en plus.

D'autres formules sont testées ailleurs en Wallonie et en Flandre. L'évaluation finale aura lieu fin de l'année prochaine, afin de choisir un seul et même dispositif pour l'ensemble du pays.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK