Hannut et Landen: un appel à projets va être lancé pour le futur centre aquatique

Hannut et Landen: un appel à projets va être lancé pour le futur centre aquatique
Hannut et Landen: un appel à projets va être lancé pour le futur centre aquatique - © RTBF

Une piscine publique commune à une ville flamande et une ville wallonne: c'est le projet de Landen et de Hannut. Un projet qui prend forme puisque les terrains sont choisis. Les actes devraient d'ailleurs être passés dans les prochaines semaines.

Et si les deux communes, qui ensemble comptent un peu plus de 30 000 habitants, font ainsi la nique à la frontière linguistique, c'est par souci d'économie.

Pour une piscine, il faut en effet compter plus de 15 millions d'euros. Manu Douette, le bourgmestre d'Hannut: "Nos communes sont distantes de 8 kilomètres. Il y a l'autoroute qui nous sépare, l'E40. Les deux communes ont des piscines qui ont été mises en fonction vers 1972. Nous avions le souhait de ne pas transformer nos piscines des deux côtés. On s'est donc rencontrés sur un projet commun de construction parce que seuls, nous n'arrivions pas à le financer".

Et le choix s'est porté sur des terrains agricoles près de l'autoroute, des terrains wallons.

C'est donc Hannut qui les achète et qui introduira les demandes de permis. Par contre, c'est Landen qui se chargera par exemple des démarches pour les aménagements de voiries et autres ronds-points en sortie d'autoroute, en terre flamande.

Ce concept, la situation également attire d’ailleurs des partenaires privés, l’idée étant de développer autour de cette piscine publique un centre aquatique plus ludique. Manu Douette: "Nous avons remarqué d'emblée, quand on a fait la publicité de notre association entre une commune francophone et une commune néerlandophone, que des promoteurs privés, qui travaillent dans les piscines ludiques, étaient intéressés par cette visibilité, peut-être par cette carte à jouer de construire dans un projet bi-communautaire, où nous allons déterminer ce que les communes peuvent mettre comme moyens financiers, ce que nous voulons comme critères au niveau d'une piscine publique, et puis aux promoteurs de répondre et de développer un projet autour de nos conditions et de pouvoir nous proposer un espace ludique à côté de cette piscine publique".

L’appel à projets devrait être lancé dans les trois mois à venir.

Le complexe pourrait voir le jour à l’horizon 2020.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK