Guy Fontagnère, une des grandes voix de l'Opéra Royal de Wallonie, est décédé

Guy Fontagnère est décédé. Il avait 88 ans. C'était une des grandes voix de l’Opéra Royal de Wallonie. Ce Français avait marqué l’histoire de l’opérette à Liège où il avait débarqué après la seconde guerre mondiale.

C’est en effet en 1948 que le public liégeois découvre Guy Fontagnère, dans Véronique. Un contrat qu’il avait décroché dès sa sortie du conservatoire de Bordeaux. Il chantera ensuite tout le répertoire de jeune premier à l’opérette, mais également le répertoire dit "français" de l’opéra, dont Mireille, Faust, les Pêcheurs de Perles ou encore Carmen. Sur les planches à ses côtés, de grands noms de l’époque comme Mado Robin, Andurant ou encore José Luccioni.

Durant plusieurs décennies, il chantera à Liège et à Verviers, des localités dont il qualifiera le public d’extraordinaire.

Pendant 25 ans, il fut premier baryton de l’Opéra Royal de Wallonie et ne cachait pas y avoir passé les plus belles années de sa carrière. On l’y retrouvera aussi dans plusieurs comédies musicales dont la Mélodie du bonheur ou Sud Pacifique.

Guy Fontagnère avait aussi été très présent sur les scènes françaises et était également un homme de conviction. En témoigne cet épisode, lors de la seconde guerre mondiale, où, encore étudiant à Bordeaux, il n’avait pas hésité à gifler un de ses professeurs l’ayant obligé à réciter un texte de propagande nazie. Cela lui avait valu un renvoi immédiat qui l’avait amené à s’inscrire au conservatoire. De là était née sa carrière.

Il avait pris sa retraite au début des années 90 et vivait à Arcachon, sa région natale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK