Grâce-Hollogne: l'église Saint-Pierre va enfin pouvoir être démolie

Depuis juin 1992, l'église Saint-Pierre de Grâce-Hollogne est fermée, car elle menace de s'effondrer. Impossible jusqu'ici de la démonter, l'église est en effet classée depuis 1972.

Un travail d'artisan...

Après une longue procédure de déclassement, l'édifice religieux va enfin pouvoir être déconstruit. C'est un travail "dans la dentelle" pour les équipes de démolition. Croix par croix, brique par brique, les équipes de Julien Dimatteo vont ainsi se relayer pour démonter l'église Saint-Pierre de Grâce-Hollogne.

En décembre, l'édifice sera tombé, comme une construction Kapla ou en Lego. Trois mois de travail pour des années de construction et des décennies d'occupation. "On se doute bien que l'église est souvent le cœur d'un village ou d'une ville, et donc ça va probablement créer un impact sur les gens qui connaissent cette église depuis un certain nombre d'années. C'est pour ça, entre autres, qu'on essaye de faire un démontage plus propre qu'une démolition vraiment brutale", commente Julien Dimatteo.

... et une véritable chasse au trésor

Cette opération est aussi une véritable chasse au trésor : "Ça nous est déjà arrivé de tomber sur des anciens tableaux mais qui n'avaient pas nécessairement une valeur... Il y a aussi des choses qui sont atypiques et qu'on ne retrouve plus au quotidien".

L'église Saint-Pierre réserverait-elle aussi des secrets ? "Non", selon Julien Dimatteo. "Maintenant, on n'exclut pas l'éventualité qu'il y ait encore dans la partie du clocher un clocheton ou une cloche. C'est encore quelque chose qui devra être déterminé lors des travaux préparatoires."

Le chantier de démolition est sur les rails. Dans un mois, le toit de l'église sera au sol. L'édifice sera presqu'un vieux souvenir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK