GP de Spa-Francorchamps: moins de nuisances cette année dans les campings

GP de Spa-Francorchamps: 80% de nuisances en moins cette année dans les campings
GP de Spa-Francorchamps: 80% de nuisances en moins cette année dans les campings - © RTBF

Quinze jours après le Grand Prix de Formule 1 à Francorchamps, les responsables de la zone de police de Stavelot Malmedy se montrent satisfaits des mesures spéciales qui ont été prises pour limiter les nuisances dans les campings situés sur le territoire de Malmedy, en particulier au grand camping des Combes.

L'an passé, les plaintes avaient été nombreuses: bruit excessif, vendeurs pirates, déchets éparpillés et même diffusion de films pornographiques. Un nouveau règlement a été établi par la zone. Résultat: 80% des nuisances en moins cette année, grâce essentiellement à un gros travail d'information sur le site et à la collaboration de tous les acteurs concernés.

Nous avons rencontré l'inspecteur principal Damien Köller: "Lors des réunions préparatoires, on a informé concrètement et convenablement les exploitants de campings par rapport à ce qu'on attendait d'eux" explique-t-il. "Et puis alors, quand on est arrivé dans la semaine qui précède le Grand Prix, précisément à partir du mardi, on a commencé à avoir une présence physique concrète avec des cavaliers, avec des policiers de notre zone qui allaient les après-midis et en soirée au contact des occupants pour vérifier s'ils avaient compris ce qui leur était demandé en matière de respect. C'est principalement le fait de ne pas faire des grands feux, c'est de ne pas installer des sonos de type disc jockey, c'est d'être attentif au tri des déchets et des choses comme ça. Nous allions au contact pour vérifier que tout était bien en ordre et si nécessaire, on prenait des mesures, par exemple faire démonter du matériel sono qui inévitablement allait nous amener des problèmes s'il restait sur le terrain. Maintenant, pour ceux qui ne l'entendaient pas de cette oreille-là -les cas ont été très rares-, nous le faisions à leur place et saisissions leur matériel. Tout cela nous a permis d'arriver le vendredi précédent le Grand Prix à une situation clean avec finalement peu de problèmes potentiels".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK