Glyphosate sur un terrain de foot à Stembert: les riverains se mobilisent

A Verviers, la pulvérisation de glyphosate sur un terrain de foot continue à faire du bruit. Un collectif citoyen s'est mis en place. Il compte bien placer l'utilisation des pesticides au cœur des préoccupations de cette fin de campagne électorale. Mais pas seulement.

Ces habitants reprochent à la ville de ne pas assumer ses responsabilités. Une réunion a eu lieu mardi soir. Bernard Jacquemin, un des membres de ce collectif: «Son objectif, c'est d'interpeller les pouvoirs publics et la ville de Verviers sur la gestion de la ville pour qu'il y ait une véritable transparence et une communication qui soit faite sur toutes les problématiques qui concernent les citoyens de Verviers».

Le terrain de foot et l'hôtel de ville enrubannés

Une mobilisation qui va donc au-delà de la question du terrain de football de Stembert, comme le précise Bernard Jacquemin: «Cette problématique de pollution du terrain de foot de Stembert a permis à différents citoyens et aux riverains plus précisément de se rendre compte que la gestion au niveau ne fut-ce que communication était absolument déplorable de la part des pouvoirs publics».

Ce mercredi matin, le collectif a déjà mené une action: «Nous avons balisé le terrain. Nous l'avons enrubanné, puisque ça n'avait pas été fait par les responsables. Ensuite, nous nous sommes rendus à l'hôtel de ville pour également entourer l'hôtel de ville d'un ruban spécifiant qu'il y avait des choses à faire et pour interpeller les pouvoirs politiques».

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK