Gastronomia à Seraing : environ 50 millions d'investissement et 9 salles de cinéma

Gastronomia à Seraing : environ 50 millions d'investissement et 9 salles de cinéma
5 images
Gastronomia à Seraing : environ 50 millions d'investissement et 9 salles de cinéma - © GastronomiaVision

Entre 45 et 50 millions d’euros, c’est l’investissement annoncé par le partenaire privé du projet Gastronomia à Seraing. Annoncé depuis des années, le projet Gastronomia devrait enfin voir le jour dans l’ancienne grande halle industrielle. Elle sera complètement rénovée au centre-ville. Une rénovation financée par le Feder, le fonds européen, à raison de 9,3 millions d’euros. La halle sera dédiée à l’alimentation, au divertissement et à la gastronomie. Avec aussi la construction de bureaux et de 124 appartements. 500 places de parking sont prévues.

Pour l’échevine des marchés publics, Laura Crapanzano, "Gastronomia va ressembler à une grande galerie commerçante située dans la halle industrielle centrée sur l’alimentation saine, durable, slow food. Et puis on retrouvera de grandes enseignes et ça, c’est la compétence du promoteur privé de trouver ces enseignes pour remplir cette galerie.

"Créer un véritable morceau de ville"

Le projet Gastronomia fait partie du master Plan à Seraing, ce plan qui vise depuis plus de 15 ans à rénover le centre urbain. La ville a choisi comme partenaire le groupe Thomas & Piron associé à 4 autres sociétés : Gehlen Immo, I-Magix, Willemen Real Estate et Dyls Construct. A Seraing, complètement rénovée, la halle industrielle devrait accueillir un passage central végétalisé, avec des commerces, des food trucks et des produits du terroir. Mais Renaud Naiken, responsable chez Thomas & Piron, Gastronomia, explique que Gastronomia représente plus qu’une simple halle commerciale : "La halle est l’épicentre du projet dans laquelle il y aura des fonctions commerciales orientées sur la gastronomie mais autour il y aura du logement, des bureaux, d’autres types de commerces dans le but de créer vraiment un véritable morceau de ville." La mezzanine de la halle industrielle sera occupée par du coworking et des bureaux.

Un cinéma ultramoderne construit dans une halle industrielle rénovée

Sur le site, un nouveau cinéma est aussi prévu Jan Staelens, directeur d’Imagix : "ce cinéma sera assez unique. C’est la première fois en Belgique, qu’on construit un nouveau cinéma dans une halle industrielle rénovée. Un cinéma numérique aussi bien grand public qu’art et essai. Environ 9 salles avec un peu moins de 2000 sièges et des écrans hypergéants."

Cinéma, commerces, logements… Une volonté d’animer le centre-ville

Laura Crapanzano explique que "pour l’instant, c’est principalement, au centre de Seraing, une vie d’école et professionnelle et le soir et le week-end, c’est très calme. Et aujourd’hui, avec Gastronomia, avec les fonctions de logements, avec le cinéma, la volonté est de redynamiser aussi le soir et le week-end le centre-ville." Shopping, travail, loisirs, logements… Cette mixité de fonction, l’échevine de l’urbanisme et du commerce, Déborah Géradon la revendique aussi : "on essaye de densifier nos centres, de ramener des gens au centre parce qu’une ville a des contraintes sociales importantes qu’il faut financer et le seul moyen de les financer, c’est d’avoir des habitants qui travaillent, qui paient leurs impôts et pour cela, il faut ramener du logement en centre-ville. " La première phase du projet Gastronomia devra voir le jour avant fin 2023, date butoir pour les aides européennes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 13h
en direct

La Une

JT 13h