Frontière allemande fermée : une mère et ses trois fils bloqués à Prague

Un papa liégeois - nous l'appellerons Paul - ne sait ni quand ni comment ses fils et sa femme d'origine tchèque rentreront de Prague où ils étaient allés visiter la grand-mère. Ils auraient dû revenir dimanche prochain. Oui mais voilà : l'Allemagne vient de fermer sa frontière sud-est. Il s'agit d'empêcher les nouveaux variants du coronavirus de se répandre à partir des régions voisines. 

Les régions voisines considérées à haut risque

Ces restrictions ont été décidées en raison des craintes du gouvernement allemand d'une nouvelle vague de contamination au Covid-19 provenant des variants britannique et sud-africain du virus. Berlin considère la République tchèque, la Slovaquie et le Tyrol autrichien comme à haut risque. Des contrôles aux frontières pourraient aussi être instaurés à la frontière avec la Moselle française où la circulation des variants est particulièrement active.

Les enfants et leur mère sont donc coincés dans la région de Prague : plus question de retraverser l'Allemagne vers la Belgique. Un trajet alternatif par l'Autriche, la Suisse, la France et le Grand-Duché ne serait pas seulement beaucoup plus long, 1500 kilomètres au lieu de 850, mais risquerait d'être entravé à tous les passages de frontière par les mesures anti-covid propres à chacun des pays.

Le ministère belge des Affaires étrangères fait remarquer que les voyages non-essentiels sont interdits depuis la Belgique et qu'il ne s'agit plus d'une question de couleur jaune, orange ou rouge. La mesure vaut pour toutes les destinations. S'il est provisoirement interdit de voyager, c'est non seulement pour éviter la contagion, mais aussi pour éviter à des Belges de se retrouver coincés à l'étranger par les mesures inattendues que pourraient prendre les pays traversés. Tout cela commente le SPF Affaires étrangères est expliqué sur le site "conseils aux voyageurs".

Une solution bancale et coûteuse

"N’est-il pas absurde" fulmine Paul "que, partout en Europe, après avoir laissé mourir des vieillards dans les institutions, on empêche les survivants de voir leurs petits enfants ?" Pour lui, ces rencontres familiales avec une grand-mère en mauvaise santé sont impérieuses. Le liégeois pense avoir trouvé une solution pour que sa famille rallie la Belgique, même si cette solution est bancale et coûteuse : la voiture va rester à Prague. Les trois enfants et leur mère rentreront en avion, probablement par les Pays-Bas.

Coronavirus en Allemagne: contrôles à la frontière germano-tchèque

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK