Fraudes en tout genre à la Nocturne des Coteaux de la Citadelle

La Nocturne des Coteaux, rendez-vous des fraudeurs ? (illustration de la page officielle Facebook)
La Nocturne des Coteaux, rendez-vous des fraudeurs ? (illustration de la page officielle Facebook) - © Tous droits réservés

La Nocturne des Coteaux de la Citadelle, qui s'est déroulée samedi à Liège, a été un franc succès pour les organisateurs.... mais également pour les services de lutte contre la fraude. Une patrouille de section des affaires économiques de la police zonale a dressé 12 procès-verbaux pour diverses irrégularités.

Les rassemblements de foule sont toujours très appréciés des marchands de rue: ils vendent, selon la saison, des boissons chaudes ou fraiches, et, selon l'heure du jour, des gadgets fluorescents pour les enfants. Ce genre d'articles peut rapidement générer de plantureux bénéfices: c'est parfois pratiqué en bande organisée. C'est du commerce ambulant, c'est donc, en principe, soumis à licence. Deux de ces vendeurs ont été contrôlés en infraction, dont un, en séjour illégal, qui a été arrêté.

En outre, deux individus ont écopés de sanctions administratives, pour cause de non-respect à l'un ou l'autre règlement communal. Deux autres constats ont encore été dressés pour manquements au statut de travailleur indépendant. Et puis surtout cinq employeurs n'ont pas pu fournir le document appelé "déclaration immédiate" pour leur personnel. Ils ont donc été pris en flagrant délit d'occupation de travailleurs au noir, et ils vont devoir en répondre.

Pour une patrouille de la police zonale, en un service de huit heures, le tableau de chasse de la Nocturne des Coteaux de la Citadelle, édition 2015, est plus qu'appréciable.... sans parler de l'aspect préventif, dissuasif, que ce type d'opération présente pour ceux qui seraient tentés par l'économie "grise": ce n'est pas sans risque.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK