Francorchamps: circuit hyperconnecté pour la F1 en août

le nouveau mur d'écrans du Race Control
2 images
le nouveau mur d'écrans du Race Control - © circuit de Spa Francorchamps

C'est le plus beau circuit du monde mais le circuit de Spa Francorchamps ne se contente pas d'être beau, il évolue aussi avec son temps: il va même devenir , en 2017, un des premiers circuits hyperconnectés.

Avec 1 million de visiteurs par an, l'anneau ardennais fait sa révolution numérique. Le circuit va investir pour plus de 7 millions en 2017.

Une partie des travaux a été réalisée cet hiver, un autre chantier va commencer, c'est celui de la fibre optique.

De nouvelles caméras et du wi-fi

Les premiers travaux ont porté sur la maintenance et l'entretien classiques comme la réhabilitation de la pitlane endurance, la réfection de sol des stands, la rénovation des paddocks ou encore un meilleur écoulement de l'eau au virage Paul Frère. "On est passé aussi au niveau de la piste en digital", explique Nathalie Maillet, Directrice générale du circuit, " avec le remplacement des caméras de sécurité et l'ajout de 8 caméras. Des caméras haute définition qui permettent une meilleure réactivité , en terme de sécurité , au niveau du Race Control. Dans le futur, on pourra aussi les connnecter à d'autres logiciels. Par exemple, on pourrait imaginer suivre sa voiture depuis sa loge tout au long de la course".

Le circuit va également s'équiper en fibre optique. Le chantier devrait démarrer rapidement et s'achever en juillet pour tester le dispositif en vue de la Formule 1 fin août. "On va injecter la fibre optique sur plus de 7 kilomètres. La fibre optique servira à connecter des écrans géants permanents aux 4 coins du circuit, elle offrira aussi du wi-fi gratuit aux clients. Le client pourra ainsi plus tard se déplacer virtuellement d'une tribune à l'autre , télécommander une voiture. On pourra plus tard développer notre application permettre aussi le e-game", ajoute la directrice générale.

L'investissement est important et réalisé en grande partie  sur fonds propres " nous avons reçu un subside de la Rgéion wallonne dans le cadre du plan Marshall 4.0 pour la fibre et le wi-fi  à hauteur d' 1,5 millions et nous investissons 7,2 millions en 2017", détaille Nathalie Maillet. Il faut dire que depuis quelques temps, le circuit occupé en quasi permanence dégage des bénéfices qui sont donc réinvestis

Un Business club et un nouvel espace thématique convivial complèteront cette saison déjà les infrastructures du circuit.

En ordre pour un nouveau contrat F1

La F1 à Spa Francorchamps, c'est jusqu'en 2018. Après, il faudra renégocier avec les successeurs de Bernie Ecclestone, le groupe américain Liberty Média. Même si  pour cette épreuve reine, c'est la région wallonne avec l'autre société (Spa Grand Prix) qui est à la manoeuvre, la directrice du circuit ne s'en cache pas: " nous effectuons les travaux pour la F1 en priorité en appliquant les réglementations FIA pour la sécurité. Pourquoi? Parce que la F1 est aujourd'hui la voiture la plus rapide. Les travaux que nous réalisons, c'est aussi pour tourner une page et entrer dans l'ère du digital. Il est clair que le dispositif que nous mettons en place correspond à ce que je peux lire des intentions de Liberty Media".

Le circuit s'est aussi doté d'une petite mascotte que l'on verra un peu partout cette saison. Une mascotte qui n'a pas encore de nom.

L'occasion pour l'anneau ardennais de lancer un grand concours pour lui trouver un nom sympatique.

 

 

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir