Formation de technicien bus et autocar: "Il y a une très grosse demande de toutes les entreprises"

Les stagiaires de la formation
3 images
Les stagiaires de la formation - © Erik Dagonnier

Le Forem vient de lancer une toute nouvelle formation de technicien de maintenance bus et autocar. Il s’agit d’une formation soutenue évidemment par le TEC pour un métier qui risque de manquer de bras. Dans ses ateliers, les futurs mécanos pourront se former notamment sur la technologie des moteurs de bus hybrides. Le TEC en a commandé 300 pour la Wallonie. La formation se déroulera durant 26 semaines notamment chez Technifutur à Seraing mais surtout au centre de compétence automobile du campus de Francorchamps.

Sébastien Petithan y est formateur en mécanique automobile : " c’est la première fois que l’on fait cette formation. C’est compliqué pour nous de rentrer des bus dans l’atelier, c’est pourquoi nous avons un partenariat avec le TEC. Nous irons dans le dépôt à Robermont."

Six apprentis mécaniciens ont entamé cette formation. " Comme je sais que c’est un métier en pénurie, je me suis dit pourquoi ne pas essayer " témoigne l’un d’entre eux. Ils vont pouvoir apprendre les nouvelles technologies liées à l’automobile. " On va leur expliquer le principe de fonctionnement des moteurs hybrides afin qu’ils puissent travailler sur ce genre de véhicules. Ces derniers sont régis par la loi " explique Sébastien Petithan. " Il y a différents niveaux de certifications qui doivent être atteints. Nous allons préparer les stagiaires à les passer pour pouvoir permettre à nos futurs mécaniciens de travailler sur ces bus en toute sécurité. Il y a une très grosse demande de toutes les entreprises pour des mécaniciens bus " ajoute le formateur.

Pour cette formation Forem, il reste deux places vacantes sur les huit prévues au Campus Francorchamps, joignable au 087 47 90 60.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK