Fin des perturbations du réseau de distribution d'eau à Wandre

Fin des perturbations du réseau de distribution d'eau à Wandre
Fin des perturbations du réseau de distribution d'eau à Wandre - © AFP

Le réseau de distribution d'eau à Wandre (en province de Liège), qui a connu des perturbations dans plusieurs rues ces derniers jours en raison d'une pollution étrangère, est à nouveau opérationnel. "L'eau est conforme à toutes les normes d'utilisation", a annoncé lundi la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux (CILE) via un communiqué.

La CILE avait signalé la semaine dernière que l'alimentation en eau était perturbée à Wandre, dans les rues Bastin, Coplay, Vaherlisse, Forgerons et Laixhay, après la découverte "d'une eau d'origine étrangère et non conforme aux normes autorisées". Par conséquent, elle avait recommandé des restrictions d'utilisation (interdiction d'usage de l'eau pour boire, cuisiner, laver les vêtements, faire la vaisselle, la lessive et se laver) aux habitants des rues concernées.

Selon le porte-parole de l'intercommunale liégeoise, la recommandation touchait 218 compteurs, soit quelque 500 Wandruziens. D'après les premiers constats, la CILE n'est pas à l'origine du problème. "Le dossier est désormais entre les mains d'un expert judiciaire", a précisé l'intercommunale.

Des avis ont été distribués en porte à porte ce lundi matin pour informer les riverains concernés. "Des mesures d'accompagnement des usagers par le personnel de la CILE ont été mises en place sur le terrain afin d'assurer à chacun et de manière personnalisée le retour à une utilisation normale de l'eau y compris à des fins alimentaires et pour les besoins requis en matière de soins médicaux", ajoute la CILE.

Les personnes qui n'étaient pas présentes à leur domicile sont invitées à contacter la compagnie des eaux à leur retour pour bénéficier de cet accompagnement personnalisé et d'une analyse de leur eau sur leur réseau privé.

Le numéro de garde de la CILE reste à leur disposition : 04/367.84.11.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK