Festival off d'Avignon: bilan positif pour le nouveau théâtre belge Episcène

Festival off d'Avignon: bilan positif pour le nouveau théâtre belge Episcène
Festival off d'Avignon: bilan positif pour le nouveau théâtre belge Episcène - © episcene.be

C'est une belle aventure culturelle que viennent de vivre le comédien de Herve Patrick Donnay et Jeannine Horrion, une citoyenne de Thimister passionnée de théâtre qui a acheté un ancien théâtre en Avignon pour le rénover et créer avec Patrick Donnay le Théâtre Episcène. Le théâtre s'est inscrit pour la première fois dans la programmation du festival off d'Avignon qui vient de s'achever.

160 représentations au total

Episcène a proposé 8 spectacles par jour, soit 160 représentations sur l'ensemble du festival. Cette grande première pour Episcène affiche un bilan positif. Patrick Donnay: "Je crois que le fait qu'on a fait un théâtre qui allait surtout se pencher sur les Belges, donc une nouvelle vitrine pour les Belges, je crois que ça a marqué. Et puis on avait quand même énormément de spectacles qui avaient eu beaucoup de succès en Belgique. Donc on a eu tout de suite du monde. On a eu plusieurs spectacles qui ont affiché complet. Je pense qu'on va franchir le cap des 10.000 spectateurs".

Et à Avignon, on a parlé du théâtre Episcène: "On a parlé de nous dans le sens qu'il y a un théâtre belge qui est reconnu qui est le théâtre des dons. Donc, avoir un autre théâtre belge qui vient s'installer sur Avignon, c'était assez particulier quand même" reconnait Patrick Donnay. "Le fait d'avoir regroupé -parce qu'il y a beaucoup de Belges à Avignon- 8 spectacles belges, forcément, ça a attiré pas mal de spectateurs, et pas mal de programmateurs aussi".

Bientôt ouvert toute l'année

Quant à l'avenir? Patrick Donnay et Jeannine Horrion comptent faire vivre le lieu toute l'année: "On va organiser notamment des résidences d'artistes, il y aura des ateliers théâtre, des master class, des ateliers d'écriture, et puis aussi très vite, on va organiser une programmation à l'année".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK