Fayenbois change de visage: le nouveau quartier vert est prêt

Fayenbois change de visage: le nouveau quartier vert est prêt
Fayenbois change de visage: le nouveau quartier vert est prêt - © Tous droits réservés

Le nouveau quartier "le verger de Fayenbois" sortira officiellement de terre le 23 avril prochain à Jupille, tout près de la liaison Liège-Fléron. Lancés en 2015, les aménagements extérieurs sont terminés.

Pas seulement un verger

Comme son nom l’indique, le projet prend place sur un ancien verger, devenu un paradis pour vaches depuis de nombreuses années. Une époque révolue avec la plantation de nombreux arbres sur la surface, aux côtés du projet urbain. Mais en quoi consiste ledit projet ?

Concrètement, c'est un lotissement de 150 futurs logements, aménagés dans un espace vert situé derrière le parc de Fayenbois. Les logements seront composés de plusieurs types d’habitation. Il y aura des maisons quatre façades, des appartements et des maisons jointes ou encore des maisons kangourous, comprenez une maison bi-familiale dans laquelle il sera possible de créer un appartement.

"Grâce au lotissement, nous permettons aux habitants des différents quartiers alentours d’accéder directement au parc, ce qui n’était pas le cas avant." explique Wauthier Dumont de Chassart, responsable du projet chez Immobel.

Un espace vert considérable

L'ensemble est réparti sur un peu plus de 17 hectares, soit l'équivalent d'une douzaine de terrains de football. La présence de piétonniers dans le quartier permettra non seulement au public de se balader, mais aussi de se rencontrer dans des espaces sportifs ouverts ou encore des plaines de jeux.

Des parcours culturels sont également au programme avec la possibilité pour le citoyen de découvrir l’histoire du verger et de ses arbres.

Un projet qui se veut durable et intégré

Le projet est durable avec la création de potagers collectifs ou encore la réutilisation de l'eau de pluie grâce à des bassins de stockage installés à deux endroits clés du projet. De la végétation a également été plantée le long des voiries. Côté construction, les bâtiments seront construits sur base d’une architecture moderne et respecteront les dernières normes en matière énergétique et environnementale.

"Une partie des logements proposés devront respecter la plantation de un ou deux arbres sur la parcelle prévue pour la reconstitution du verger" poursuit le responsable du projet.

On peut également parler d'un quartier intégré dans son environnement avec de nombreuses liaisons entre le lotissement et les axes de circulation principaux, mais aussi avec le Ravel. L'objectif est d'inciter les citoyens à utiliser leur vélo pour circuler dans le quartier, et finalement, de créer un espace de rencontre en plein air.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir