Roland Dantine, nouveau chef de la Zone de police Hesbaye-Ouest

Faisons connaissance avec Roland Dantine, nouveau chef de la Zone de Police Hesbaye-Ouest
Faisons connaissance avec Roland Dantine, nouveau chef de la Zone de Police Hesbaye-Ouest - © RTBF - Françoise Dubois

Roland Dantine a 46 ans, est père de deux enfants et il est le nouveau chef de la Zone de Police Hesbaye Ouest.

Une zone qu'il connaît puisqu'il habite Burdinne. En place depuis 2 mois en remplacement d’Alain Monsieur, Roland Dantine était quasi prédestiné à occuper ce poste, qui assure la sécurité de plus de 40 000 personnes.

Passé par l'armée, Roland Dantine, s'était déjà présenté spontanément à Hannut il y a quelques années. "Ça a été, en réalité, la première zone dans laquelle je souhaitais m’investir sur le long terme" explique-t-il.

La place n'était pas libre et il a donc patienté en dirigeant la Zone des Arches basée à Andenne. Passionné de deux roues, il vient au boulot à vélo tous les jours, par tous les temps. "Je pense que j’ai été baigné dans le cyclisme, mon papa était président d’un club quand j’étais petit et donc j’ai toujours garder cette habitude" justifie ce sportif.

Mais au-delà de la proximité de son domicile, l'attrait de cette Zone Hesbaye-Ouest est multiple.

"Les finances sont saines, ça peut paraître très matérialiste comme remarque mais lorsqu’elles ne le sont pas, les possibilités d’actions sont limitées. On a une infrastructure moderne et une bonne cohésion au sein du personnel. Le fait de me retrouver sur une zone frontalière sur le plan linguistique m’a énormément attiré. Et puis de manière plus égoïste, j’aime les attentes plurielles dans cette zone de police".

Quant à l'ennui dans une zone peu criminogène, Roland Dantine n'y pense même pas.

"Je viens de clôturer une étude intéressante sur la pensée politique dans le monde arabe de Georges Corm" ajoute ce passionné de lecture, qui a également d'autres rêves. "Si je me projette un peu dans l’avenir, plutôt que la lecture, soyons ambitieux, peut être que je me lancerais dans l'écriture" conclut-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK