Face à l’augmentation de sa population, Héron élabore un plan mobilité

La commune de Héron élabore un Plan de Mobilité. Une décision étonnante pour cette petite ville rurale de moins de 6000 habitants. Eric Hautphenne, bourgmestre, considère pourtant qu’elle est indispensable : "En 20 ans, c’est plus de 28% d’augmentation de la population, ce qui est énorme. Elle entraîne évidemment un accroissement du parc automobile. Il est donc nécessaire d’adopter des nouvelles dispositions, à la fois en matière de mobilité et de sécurité. ."

Héron accueille-t-elle trop d’habitants ?

Cet endroit stratégique attire promeneurs mais aussi nouveaux habitants. Située dans la région d’Hesbaye, Héron reste proche des autoroutes en direction de Liège, Namur et Bruxelles. Elle offre donc un cadre agréable tout en restant proche des grandes villes. Face à l’évolution des constructions sur le territoire, le bourgmestre est régulièrement interpellé par les habitants de la commune. "Mais je n’ai pas beaucoup de possibilités de convaincre les gens de ne pas venir habiter à Héron. Puis je n’ai pas la possibilité de dire aux propriétaires terriens de ne pas vendre leurs terrains", explique-t-il.

Un plan de mobilité est donc en cours d’élaboration. Il a pour but de revoir le réseau routier rural qui n’est pas adapté à ces nouveaux flux. Plusieurs points sont concernés notamment la réfection des routes, la construction de pistes cyclables, de parkings et de nouveaux arrêts de bus. Le moyen de redonner un peu d’harmonie entre les automobilistes, les piétons, les cyclistes et même les tracteurs.

Une enquête publique a débuté, les heronnais et les heronnaises sont invités à donner leur avis jusqu’au 8 avril.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK