Euro 2016: le stade de Lille un peu liégeois

Ce soir, le match Pays de Galles - Belgique en quart de finale de l'Euro 2016 de football se déroulera au stade Pierre Mauroy de Lille. Construit entre 2009 à 2012, il est multifonctionnel et doté de toitures mobiles. Le stade de 50 000 places à ciel ouvert peut se transformer en une immense salle couverte à géométrie variable.

C'est le bureau d'études liégeois Greisch qui a réalisé les études de la couverture métallique du stade. Un travail très important pour lui, ses ingénieurs et dessinateurs y ont consacré plus de 40 000 heures, l'équivalent de près de 25 ans de travail pour une personne. Vincent de Ville, administrateur du bureau d'études Greisch: "Notre travail a été de définir la structure portante de l'ensemble de la toiture, la méthode pour assembler les différents éléments et enfin, proposer une méthode de construction pour que l'entreprise Eiffage Construction métallique puisse la construire dans les délais impartis qui étaient excessivement courts. Les poutres qui supportent la structure font 200 mètres de longueur, 16 mètres de hauteur. S'il avait fallu les assembler classiquement avec des boulons, il en aurait fallu des milliers. Ça aurait été tout à fait inesthétique. Envisager de souder tous ces éléments était impossible au niveau délai. Ce que nous avons proposé, c'est de remplacer ces milliers de boulons par des boulons uniques mais de 300 millimètres de diamètre. On a proposé d'assembler l'ensemble de la structure au sol pour faciliter le travail des ouvriers, ensuite, on a redressé ces deux poutres, et enfin, on a fait le levage de l'ensemble de la structure pour la mettre dans sa position définitive. On a levé un poids de 7000 tonnes, un poids équivalent à celui de la Tour Eiffel".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK