Etudiants vétérinaires et concours "en présentiel" : une bonne idée ?

Les Universités belges francophones sont-elles bien prudentes d'organiser un concours pour 700 étudiants "en présentiel" ? Cet examen donne accès à la deuxième année d'études en médecine vétérinaire. Au contraire de tous les autres examens de la première session qui seront passés à distance, le concours vétérinaire se tiendra le 26 juin prochain sur quatre sites universitaires (Liège, Louvain-la-neuve, Bruxelles, Namur). La conférence des recteurs affirme que la solution choisie reste la meilleure, mais des étudiants s'inquiètent. Ils craignent de favoriser une repropagation du coronavirus.

"Annulez ce concours !"

Il faut annuler ce concours "en présentiel" estime Julie*, étudiante en médecine vétérinaire. Rassembler autant de gens, c'est dangereux explique-t-elle : "ce n'est vraiment pas le moment d'organiser ce concours de cette manière. Parce que beaucoup de gens vont se croiser. D'autres personnes à risque vont devoir prendre les transports en commun." Certains n'oseront pas venir, ou bien vivent à l'étranger et ne pourront pas. Pour Julie, c'est injuste.

Empêcher la triche

Mais en face, on évoque aussi la justice pour organiser ce concours sur site. Parce que ce concours est impitoyable : l'étudiant qui le rate est éliminé. Il faut donc absolument empêcher la triche. "Dans un concours, si quelqu'un triche, non seulement il influence son propre résultat, mais il se donne la possibilité de prendre la place d'un autre qui n'aurait pas triché" s'insurge Pierre Wolper, le recteur de l'Université de Liège "et ça, c'est inacceptable. Donc il faut des conditions strictes et le présentiel reste le meilleur moyen de l'assurer."

Le recteur promet que l'examen sera organisé en toute sécurité. Puisque l'Université est presque vide, il sera facile assure-t-il de répartir les étudiants dans plusieurs salles pour que les distances de sécurité soient respectées. 

700 étudiants vont passer ce concours sur quatre sites universitaires. Les 276 premiers pourront poursuivre leurs études à la faculté de médecine vétérinaire. L'examen d'entrée chez les ingénieurs aura lieu début juillet dans les même conditions, "en présentiel". 
 

*Le prénom a été modifié.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK