Elections à l'Université de Liège: étrange disparition d'un candidat vice-recteur

Décidément, à quelques semaines des élections à l'université de Liège la bagarre pour le pouvoir devient une lutte sans merci. Le recteur Corhay, désigné voici quatre ans en principe pour un seul mandat, se verrait volontiers se succéder à lui-même. Ce qui a fini par fédérer un coalition contre lui une coalition emmenée par le doyen Wolper de la faculté des sciences appliquées, son adversaire malheureux du précédent scrutin. Et ce candidat a d'emblée précisé avec quelle équipe il entend gouverner.

Le nom de l'agronome gembloutois Haubruge a figuré dans son programme, comme "vice-recteur pressenti". Mais l'homme est déjà vice-recteur. Et, aux termes de la loi, il n'est plus éligible à cette fonction. Il a donc dû, en dernière minute, être retiré du document officiel de présentation, juste avant la publication, ce vendredi, sur ordre de la commission électorale. Selon nos informations, c'est sur recours du recteur Corhay que la décision a dû être prise.

L'épitoge d'hermine, symbole de l'autorité académique, suscite décidément bien des convoitises....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK