Envol d'Artistes de nouveau riche en découverte à Clermont-sur-Berwinne

De nombreux artistes dans de nombreux jardins ouverts par les habitants de Clermont
De nombreux artistes dans de nombreux jardins ouverts par les habitants de Clermont - © RTBF - Olivier Thunus

Une centaine d’artistes qui prennent possession des maisons, des jardins et des garages des habitants dans un village classé parmi les plus beaux de Wallonie, c’est ce qui était à découvrir ce dimanche à Clermont-sur-Berwinne. Des artistes de tout type et un public ravi de découvrir autrement ce village plein de charme.

"Maison ouverte". Dès l’entrée de l’habitation, le ton est donné. Chacun est le bienvenu pour découvrir les artistes qui y sont réunis. Et de nombreuses maisons ouvrent ainsi leur porte et leur jardin. Bernard et André ont fait cette démarche : " Pour moi c’est un vrai plaisir que de pouvoir échanger avec les gens, de les voir participer et déambuler ", explique Bernard. " Quand je vois les sourires, et préalablement recevoir les artistes et les aider un peu à s’installer, pour moi c’est vraiment un plaisir ", ajoute André.

Pour les artistes, le lieu d’exposition surprend mais aussi convainc : " Chaque fois je suis dans des jardins différents et chaque fois c’est magique. Le public vient plus facilement nous trouver qu’en galerie car ici il y a une proximité liée au lieu et à l’environnement ", affirme André Englebert dont les petits personnages en terre attirent le regard. " C’est un endroit splendide pour exposer parce que ça fait intégrer l’art dans une habitation. Ça ouvre plus facilement la porte aux visiteurs ", ajoute la peintre Julie.

Quant au public, il ne boude pas le plaisir de la découverte de l’art au jardin : " C’est un lieu de rassemblement un jardin donc je trouve que c’est une plus ", affirme une visiteuse. " On voit des artisans à l’œuvre, qui font parfois participer les enfants. Monsieur, par exemple, fabrique un goupillon pour les biberons notamment, avec des poils de cochons ou de chevaux. Je ne savais pas que ça se faisait comme ça ", s’étonne une autre. " Ce sont de belles découvertes et ce n’est pas facile de résister… ", s’émerveille un autre visiteur.

Près de la moitié des artistes présents change chaque année afin d’assurer le renouvellement des découvertes.

Reportage dans notre JT

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK